logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/592795/les-dessous-des-budgets-participatifs/

DÉMOCRATIE LOCALE
Les dessous des budgets participatifs
Brigitte Menguy | A la une | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 23/11/2018 | Mis à jour le 26/11/2018

Dans la sphère publique locale, les budgets participatifs poussent comme des champignons. Outils de démocratie citoyenne, ils ne rencontrent pas toujours leur public et prêtent le flanc à des instrumentalisations.

Plus qu’un engouement, un raz-de-marée. « On est proche d’un doublement annuel des budgets participatifs en France », rapporte Antoine Bézard, auteur de l’enquête 2018 « lesbudgetsparticipatifs.fr » qui présente chaque année, depuis 2016, un panorama des budgets participatifs en France. Ces dispositifs nés au Brésil à la fin des années 1980 permettent à des citoyens non élus de participer à la conception et à la répartition des finances publiques.

Mis en place dans l’Hexagone en 2005 avec l’expérimentation de budgets participatifs dans une cinquantaine de lycées, en Poitou-Charentes, ils ne cessent de se développer, et non plus seulement dans les collectivités ancrées politiquement à gauche (lire l’infographie ci-dessous). Aujourd’hui, ce sont 80 communes qui y ont recours en 2018, auxquelles s’ajoutent deux départements et deux régions. « On devrait atteindre, avant la fin de l’année, le seuil des 90 budgets participatifs locaux », renchérit Antoine Bézard.

Un enthousiasme des territoires pour les budgets participatifs qui mérite réflexion. Est-ce un nouvel outil démocratique qui permettrait de renouer avec les citoyens et de lutter contre leur défiance ? Ou, simplement, un effet de mode pour un gadget démocratique qui se situe davantage dans la sphère de la communication politique que dans l’envie réelle de les reconnecter à la vie de la cité ?

Participation artificielle

Un premier élément de réponse devrait se trouver du côté des administrés. Se sont-ils emparés du dispositif qui leur est dédié ? Les chiffres issus de l’enquête « lesbudgetsparticipatifs.fr » sont sans ...

CHIFFRES CLES

  • 80 communes ont mis en place un budget participatif en 2018. A celles-ci s’ajoutent 2 départements (Loiret et Gers) et 2 régions, avec les projets en Occitanie et en Bourgogne - Franche-Comté.
  • 5 euros à peine, c’est en 2018 le montant médian accordé au budget participatif par habitant.
  • 3,9 % : telle est la participation médiane des citoyens, sur un échantillon de 30 collectivités.


POUR ALLER PLUS LOIN