logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/592620/la-montagne-se-reinvente-et-voit-plus-grand/

TOURISME
La montagne se réinvente et voit plus grand
Françoise Sigot | France | Innovations et Territoires | Publié le 29/11/2018 | Mis à jour le 21/11/2018

Face au réchauffement climatique, à la concurrence et aux nouvelles attentes des skieurs, le modèle économique de la montagne doit être repensé.En montagne, le tourisme reste la ressource de développement majeure. C’est lui qui, pour l’heure, permet d’investir pour maintenir l’attractivité. En agissant à l’échelle de territoires plus vastes que les seules stations, des modes innovants et élargis de développement et de gouvernance émergent.

Fréquentation des stations en berne, soldes migratoires négatifs, manque de neige, alertes récurrentes de la Cour des comptes sur le modèle économique des stations… L’inventaire des données socioéconomiques de la montagne conduit à un bilan plutôt sombre. Et à un constat partagé entre élus et acteurs économiques locaux : il est urgent d’analyser en profondeur les causes de cette perte d’attractivité et partant de là, de « réinventer » la montagne.

Le premier chantier est bien avancé et les conclusions sont communes à l’ensemble des massifs : « Les sports d’hiver restent l’élément central de l’attractivité de nos stations, mais l’offre doit s’adapter à de nouvelles attentes et surtout ne plus se limiter à une seule saison », résume Jean-Luc Boch, maire de La Plagne Tarentaise (3 700 hab., Savoie) et président de France Montagnes. Quant au second, il faut s’attendre à ce qu’il fasse bouger les lignes. Si l’attractivité de la montagne s’est longtemps confondue avec celle des sports d’hiver, les acteurs locaux, collectivités en tête, plaident pour la mise en place de politiques de développement à des échelles dépassant le cadre des seules stations. La révolution n’est néanmoins pas ...

POUR ALLER PLUS LOIN