Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Métiers

Sapeurs-pompiers : quels sont les principaux risques d’accidents ?

Publié le 19/11/2018 • Par Coline Léger • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

casque 1
frederic le guay - Fotolia
Le sport, pratiqué au centre de secours, reste l’un des principaux facteurs d’accidentologie des sapeurs-pompiers. Mais le rapport annuel 2017 que vient de publier la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL) fait aussi le constat d’une forte hausse des agressions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comme chaque année, la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL) a publié son rapport sur l’accidentologie des sapeurs-pompiers. Issu des information renseignées par les Sdis ou leurs assureurs, il donne une vision très précise des accidents déclarés par les sapeurs-pompiers, qu’ils soient professionnels ou volontaires. Premier constat, le sport reste l’un des principaux facteurs d’accidentologie, malgré les efforts menés par les Sdis ces dernières années.

Le sport : 64 % des accidents en centre de secours

Ainsi, en 2017, les sapeurs-pompiers professionnels (SPP) ont déclaré 6066 accidents et maladies professionnelles. Or, près de 65 % de ces accidents se sont produits au centre de secours, hors intervention. Ils ont donné lieu à près de 98 000 jours d’arrêt ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sapeurs-pompiers : quels sont les principaux risques d’accidents ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement