Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Open data

Trophées de l’open data : prime aux mutualisations et aux coopérations

Publié le 16/11/2018 • Par Romain Mazon • dans : France

Les lauréats des Trophées de l'open data pour les territoires, le 15 novembre 2018
Les lauréats des Trophées de l'open data pour les territoires, le 15 novembre 2018 Alexis Goudeau
Les troisième Trophées Open Data pour les territoires, organisés par l’association Open data France et la Gazette ont été décernés le 15 novembre, à Paris. Six lauréats ont été distingués pour leurs initiatives d’ouverture des données publiques.

Après presque 10 ans de publications volontaires de données, d’expérimentations, de médiation pour stimuler les réutilisations, le jury des trophées de l’open data (1) est parvenu à une conviction : pour passer un cap, les collectivités doivent coopérer, et il faut désormais moins expérimenter qu’essaimer et industrialiser.

C’est à cette aune que les six lauréats des troisième Trophées Open Data pour les territoires ont été retenus par le jury (2) réunit par l’association Open Data France et la Gazette, et ont reçu leur récompense, jeudi 15 novembre, dans le cadre du 4è Forum numérique  des collectivités locales.

D’autres critères ont guidé les arbitrages du jury, comme l’innovation, apportée par ces projets, pour  améliorer l’existant ; l’accessibilité et la clarté des jeux de données ouverts ; l’effort de pédagogie et de clarté envers des publics pas forcément au fait de l’open data ; l’inscription dans la durée des projets, avec un suivi et un enrichissement régulier de la plateforme ; la diversité des partenaires et parties prenantes impliquées dans le projet ; le caractère reproductible des projets ; et l’existence d’une démarche d’évaluation pour mesurer l’impact des projets.

Six lauréats…

Martin ARNOUT, Elu au numérique à la CARENE, et Stéphane HERVY, Elu au comité stratégique de la DSI de Cap Atlantique, avec Laurence Comparat, présidente d'Opendata France

Martin ARNOUT, Elu au numérique à la CARENE, et Stéphane HERVY, Elu au comité stratégique de la DSI de Cap Atlantique, avec Laurence Comparat, présidente d’Opendata France

Pour la catégorie « Nouvelle initiative open data 2018 », le lauréat est le projet porté par la CARENE Saint-Nazaire Agglomération et Cap Atlantique. Ces deux intercos (et 25 communes), de bords politiques différents, ont conçu une démarche conjointe afin d’établir une cohérence territoriale dans les données publiées.

La démarche embarque les communes membres, pour harmoniser les jeux de données, proposer des standards de qualité identiques, mutualiser les processus techniques, s’agissant du stockage et du traitement de données. En outre, elle se fonde sur le socle commun de données locales. Au-delà des plateformes de publication, les deux EPCI construisent aussi une « stratégie de la donnée », condition, aujourd’hui pour aller plus loin que la publication de données.

 

Cyrille DE VILLELE, Chargé de mission open data, avec laurence Comparat, présidente d'Opendata france

Cyrille DE VILLELE, Chargé de mission open data, avec laurence Comparat, présidente d’Opendata france

Digne les Bains (Alpes-de-Haute-Provence) emporte le trophée de la catégorie « Projet de médiation des données ouvertes ». Engagée de longue date dans l’open data, Digne (16 000 hab.) a lancé le projet Data’Digne, à destination des lycéens, pour « faire de la pédagogie à l’open data ».

Le travail a consisté à réaliser des capteurs connectés mesurant les particules fines pour se frotter à la question des données, et des objets connectés. Les données recueillies sont naturellement publiées en open data sur https://www.datasud.fr/

 

Victor Denouvion, Conseiller départemental, avec Laurence Comparat.

Victor Denouvion, Conseiller départemental, avec Laurence Comparat.

Dans la catégorie « Approche stratégique de l’open data », c’est le conseil départemental de Haute-Garonne qui emporte la mise, pour sa stratégie d’accompagnement à l’ouverture des données des collectivités du département. Celle-ci, particulièrement complète, propose aux collectivités cibles du département une offre de service entièrement gratuite portant sur l’hébergement des données ouvertes sur le portail départemental et un espace dédié pour les EPCI ; la mise à disposition d’outils informatiques permettant de faciliter la collecte de jeux de données standardisées de qualité, leur publication sur le portail départemental et leur valorisation ; une animation territoriale et un accompagnement dans la mise en oeuvre de l’offre de service ; une valorisation éditoriale des données ouvertes sur le portail départemental.

Là encore, c’est la mutualisation et les coopérations déclenchées par le projet qui ont convaincu le jury.

 

Philippe MAURIZOT, conseiller régional Provence-Alpes-Côte d’Azur Mathieu Kazmierski, Responsable INSPIRE/OD au CRIGE PACA et Thomas Bekkers

Philippe MAURIZOT, conseiller régional Provence-Alpes-Côte d’Azur
Mathieu Kazmierski, Responsable INSPIRE/OD au CRIGE PACA et Thomas Bekkers

C’est l’échelon régional qui a été récompensé dans la catégorie, « Démarche d’animation locale autour de l’open data ». Le lauréat est la Région Sud – Provence Alpes Côte d’Azur, pour le projet « DataSud », pour une démarche de coopération, à nouveau, originale, entre la région et le centre régional de l’information géographique (CRIGE), pour proposer une nouvelle version de la plateforme régionale de données. Cette nouvelle mouture se veut en effet une unique infrastructure mutualisée de données ouvertes, géographiques, publiques comme privées.

Avec une telle initiative, les porteurs du projet ambitionnent d’adresser les enjeux de souveraineté et de mutualisation des infrastructures territoriales de données ; de proposer un guichet unique avec un catalogue de données ouvertes, géographiques et intelligentes ; de faire progresser les outils et briques technologiques Open source en matière de plateformes territoriales de données ; de dépasser le paradigme de l’Open Data en diffusant des données en accès restreint et des données privées, au service des nouveaux modèles économiques du numérique.

 

Dominique Hénichart, élue déléguée à l’éducation, au numérique et à la jeunesse

Dominique Hénichart, élue déléguée à l’éducation, au numérique et à la jeunesse

Le « Meilleur projet d’aide à la réutilisation des données ouvertes » récompense un projet de bien plus modeste dimension, mais exemplaire malgré tout. La ville de Roubaix est distinguée pour le projet « l’open data au service de la valorisation des activités de la médiathèque La Grande Plage ». Un projet qui pourrait faire des émules, tant les initiatives d’open data dans le secteur culturel sont rares, et tant la méthodologie suivie est à la fois complète, et simple. En l’occurrence, il s’est agi de valoriser les données de fréquentation et d’emprunts d’ouvrages de la médiathèque, pour informer le public, mais aussi pour éclairer les professionnels.

 

 

Mounir Belhamiti, Conseiller métropolitain à Nantes Métropole, David Martineau, Conseiller départemental en charge de l’open data et des territoires connectés au Département de Loire-Atlantique, et Philippe Henry, Conseiller régional en charge de l’aménagement numérique du territoire à la Région Pays de la Loire

Mounir Belhamiti, Conseiller métropolitain à Nantes Métropole, David Martineau, Conseiller départemental en charge de l’open data et des territoires connectés au Département de Loire-Atlantique, et Philippe Henry, Conseiller régional en charge de l’aménagement numérique du territoire à la Région Pays de la Loire

Le « Prix du Jury », enfin, va à une candidature conjointe, celle de Nantes Métropole, du département de Loire-Atlantique et de la région Pays de la Loire, pour leur projet « Collectivités, ouvrez vos données ! ».

Déjà engagées dans une démarche de mutualisation d’un portail open data depuis 2012, la région, le département et Nantes Métropole ont constitué un groupement de commande en 2017 pour ouvrir une nouvelle plateforme plus fonctionnelle pour les développeurs et plus simple d’accès. En mai 2018, les 3 portails data.paysdelaloire.fr, data.loire-atlantique.fr et data.nantesmetropole.fr ont été mis en ligne avec un catalogue des données mutualisé et une charte graphique commune, ainsi qu’une charte des usages partagée en vue de maximiser la cohérence des portails.

Sur ces bases, chacun des porteurs invite et accompagne les collectivités relevant de son périmètre à publier leurs données sur les plateformes disponibles ou au nom de la collectivité considérée.

 

… et deux encouragements

Le jury a enfin attribué deux mentions « encouragements » à des projets qui manquaient encore d’aboutissement pour être récompensés, mais dont la démarche, pertinente, doit être poursuivie.

Les deux mentions « Encouragements » sont attribuées à :

Montfort Communauté, petite intercommunalité d’Ille-et-Vilaine de 8 communes et 25 000 habitants, qui a mis en place une démarche d’open data auprès de ses communes alors même que toutes ne sont pas concernées par

Le conseil départemental du Loiret, pour un projet qui présente un véritable effort en matière de transparence citoyenne, en publiant et en géolocalisant les projets de mandat et en apportant les données pour suivre leur avancée, publiées sur data.gouv.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Notes

Note 01 Les trophées de l’open data pour les territoires sont ouverts à toute collectivité, administration d’Etat centrale ou déconcentrée, établissement public, collectif citoyen ou association ayant mis en place un projet d’ouverture, de valorisation ou de réutilisation des données publiques au profit d’un territoire donné. Retour au texte

Note 02 Michaël BIDEAULT, direction de projets, Association Villes Internet ; Orianne LEDROIT, directrice du programme société numérique, Agence du numérique ; Armelle GILLIARD, Fondatrice, La Reine Merlin ; Samuel GOETA, Fondateur, Open Knowledge France et Datactivist ; Romain MAZON, Rédacteur en chef, La Gazette des communes ; Romain TALES, Responsable recensement des données publiques, ETALAB, Président du jury Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Trophées de l’open data : prime aux mutualisations et aux coopérations

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement