Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budgets 2011

Le Rhône redémarre ses investissements dans le musée des Confluences

Publié le 11/03/2011 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Les conseillers généraux ont adopté le 11 février le budget primitif 2011 du département pour un montant de 1,66 milliards d’euros, en hausse de 3% par rapport à 2010.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les dépenses de fonctionnement hors dette s’élèvent à 1,26 milliard d’euros (+ 3,37%), dont 853 millions d’euros pour la solidarité, soit 71,45% des dépenses de fonctionnement et 51,4% du budget opérationnel. Le développement (voirie, transport, économie, éducation) représente 21,3% du budget total, devant le cadre de vie (SDIS, culture, etc) avec 12,8% et les « moyens « de l’institution et la gestion du patrimoine qui s’élèvent à 162,3 millions d’euros (9,8%). Le remboursement de la dette représente 77,8 millions d’euros (4,7%).

+ 10,55 % pour les dotations de l’Etat

Les recettes de fonctionnement s’établissent à 1,43 milliard d’euros , soit +3,31%. « Une progression satisfaisante » selon l’exécutif, mais qui ne représente que +0,27% par rapport au voté 2010.
La fiscalité directe diminue à 512 millions d’euros (-3,95%) dont 219,3 millions pour la TFB, à taux inchangé, et 289 millions pour la CVAE.

En revanche, la fiscalité indirecte augmente à 419,57 millions d’euros (+7,65%) grâce aux droits de mutation et à la TIPP. Enfin, les dotations de l’Etat augmentent sensiblement, à 424,71 millions d’euros (+10,55%), du fait de la dotation de compensation de la réforme de la TP.

Les dépenses d’investissement s’inscrivent à 313,55 millions d’euros (+4,46%). Outre ses domaines de compétence (éducation, patrimoine, transports, de 57 à 34 millions d’euros), le département investit dans de nouvelles Archives départementales, la poursuite du Palais de Justice et la reprise du Musée des Confluences, chantier arrêté depuis deux ans, pour 46 millions d’euros.

Les recettes d’investissement, à 225,65 millions d’euros (+6,3%) intègre un emprunt de 159,9 millions, en hausse sensible de 22,48%.
Cette hausse résulte de la diminution des autres recettes, principalement du FCTVA (-12,5%) et de la vente de biens attendue (-33,54%).
L’autofinancement s’inscrit à 130,22 millions, en progression de 2,76%, tandis que l’annuité de la dette, après une baisse continue depuis 2002, s’inscrit à la hausse (+8%) à 77,48 millions d’euros.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Rhône redémarre ses investissements dans le musée des Confluences

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement