Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Règles de construction : il est permis de déroger

Publié le 13/11/2018 • Par Nathalie Levray • dans : Actu juridique, France

urbanisme-chantier
AdobeStock
La première ordonnance annoncée par la loi Confiance pour faciliter la réalisation des projets de construction et favoriser l'innovation a été publiée au Journal Officiel le 31 octobre. Elle crée un permis de déroger, qui autorise à se focaliser sur un objectif à atteindre, plutôt que sur des règles à respecter.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Il y avait le permis de faire, mis sur les rails par la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine, et quasiment resté à quai depuis. Celui-ci est abrogé par l’ordonnance du 30 octobre 2018 qui crée un permis new-look, tel que prévu par la loi du 10 août 2018 pour un Etat au service d’une société de confiance .

Ce nouveau permis d’expérimenter, ou de déroger ou d’innover, autorise les maîtres d’ouvrage à s’écarter d’un certain nombre de normes pourvu qu’ils prouvent pouvoir atteindre, par les moyens architecturaux ou techniques innovants qu’ils mettent en œuvre, un résultat équivalent à celui visé par ces règles de construction. Cette possibilité s’applique dès la publication du décret pour fixer la notion de « résultat équivalent », et au plus tard à partir du 1er février 2019 (art. 1 et 9).

Outre l’Etat, les collectivités territoriales et groupements, les organismes d’habitations à loyer modéré, est concerné tout maître d’ouvrage, public ou privé. Le champ d’application s’ouvre en outre à

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Règles de construction : il est permis de déroger

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement