Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dématérialisation

La majorité des Français prête pour le 100% numérique

Publié le 12/11/2018 • Par Gabriel Zignani • dans : France

inclusion numerique
Adobestock
Sopra Steria a profité du sommet des GovTech pour dévoiler un baromètre sur la transformation numérique de l'administration.

A l’occasion du GovTech Summit, qui s’est déroulé à l’Hôtel de ville de Paris ce lundi 12 novembre, l’entreprise de services du numérique Sopra Steria a dévoilé son quatrième baromètre sur la transformation numérique de l’administration et sa perception chez les citoyens (réalisé par Ipsos sur un échantillon de 1000 Français notamment).

Selon cette enquête, 85% des Français sont désormais prêts à réaliser en ligne toutes leurs interactions avec l’administration, même si cela entraîne un changement important de leurs habitudes.

Ce qui tombe bien, puisqu’Emmanuel Macron, tout comme le gouvernement, s’est engagé à ce que 100% des services publics soient accessibles par Internet d’ici la fin du quinquennat. Un effort reconnu par les citoyens : toujours selon cette étude, 72% des Français considèrent que le développement des services publics s’est amélioré en 2018. 26% des personnes interrogées trouvent tout de même qu’on ne peut pas encore faire suffisamment de démarches en ligne. 38% d’entre elles estiment que si 100% des services étaient dématérialisés, cela faciliterait l’utilisation des démarches en ligne.

A l’inverse de cette tendance, ce sondage vient une nouvelle fois rappeler la nécessité d’une médiation numérique. 31% des sondés répondent encore n’avoir jamais réalisé aucune démarche en ligne. Plus largement, 52% des personnes préfèrent le contact physique avec les agents et l’administration. Tout le monde en est conscient, 82% des sondés pensent que l’accès aux services publics sera plus difficile voire impossible pour les personnes ne maitrisant mal le numérique ou le français, ainsi que pour les personnes n’ayant pas accès au numérique.

Des priorités identifiées

En ce qui concerne les collectivités, la dématérialisation de l’état civil semble être la priorité. 34% des répondants à l’enquête ont donné cette réponse, juste derrière la santé (36%) et l’emploi (36%). Ca tombe bien, puisque 62% des sondés estiment que la dématérialisation de l’état civil fait partie des domaines dans lesquels la dématérialisation est la plus avancée.

Ce qui ressort de ce sondage, c’est aussi que les Français ont besoin de simplification. Car si 86% des administrés constatent une augmentation du nombre de services dématérialisés, seuls 66% d’entre eux estiment que ces nouveaux services sont faciles à utiliser. Dans les pistes qui permettraient de simplifier l’utilisation des démarches en ligne, 49% des sondés pensent qu’il faudrait pouvoir utiliser un identifiant unique pour tous les sites de l’administration.

Autrement, comme toujours, les sondés estiment avoir à fournir de trop nombreuses fois les mêmes informations. 22% des Français ne savent pas quel site ils doivent utiliser pour réaliser leurs démarches en ligne, quand 27% trouvent que les procédures en ligne sont trop longues et peu intuitives.

Les administrés inquiets pour la sécurité de leurs données personnelles

La protection des données personnelles détenues par l’administration reste, malgré l’entrée en vigueur du RGPD, une source d’inquiétude. 71% des personnes interrogées craignent une utilisation frauduleuse de leurs données détenues par les administrations. Le même pourcentage redoute que leurs données soient utilisées contre leur intérêt propre. Seuls 53% des sondés ont confiance dans les pouvoirs publics pour assurer la sécurité des données numériques qu’ils détiennent et notamment les informations personnelles les concernant. Le nombre monte à 62% lorsque n’est pris en compte que les personnes connaissant le RGPD.

49% des Français attendent de la numérisation des services publics qu’elle leur fasse gagner du temps. 42% d’entre eux comprennent tout de même que cela permettra une rationalisation des dépenses publiques.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La majorité des Français prête pour le 100% numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement