TRANSPORT

Certificat de sécurité aéroportuaire

Par • Club : Club Techni.Cités, Club Prévention-Sécurité

Un arrêté fixe les seuils de trafic prévu dans le Code des transports quant à l’obligation pour un exploitant d’aérodrome de détenir un certificat de sécurité aéroportuaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ainsi, l’exploitant de tout aérodrome dont le trafic annuel a été inférieur à 100.000 passagers sur des vols commerciaux au cours de l’une des trois dernières années civiles écoulées est dispensé de détenir un certificat de sécurité aéroportuaire.

Pour les aérodromes dont le trafic dépasse le seuil fixé à l’article 1er du présent arrêté et pour lesquels une procédure de délégation de service public est engagée au moment de la publication du présent arrêté, l’exploitant d’aérodrome bénéficiaire de cette nouvelle délégation a :

  • 6 mois à compter de la date d’entrée en vigueur de cette dernière pour déposer sa demande de certificat de sécurité aéroportuaire
  • et 18 mois à partir de cette même date pour l’obtenir.
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP