Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Télécommunications

Non, Orange n’arrête pas le bon vieux téléphone fixe… seulement sa technologie

Publié le 09/11/2018 • Par Pablo Aiquel • dans : France

telephone-cadran-rtc-une
Marc Dietrich - Adobe Stock
L’opérateur historique a annoncé la fin de la commercialisation du réseau téléphonique commuté (RTC) à partir du 15 novembre prochain, ainsi que les sept premières zones qui passeront exclusivement à la « voix sur IP » à partir de 2023. Une obligation réglementaire qui a suscité des inquiétudes. Explications.

« Ce n’est en aucun cas l’arrêt de la téléphonie fixe, martèle le directeur des relations avec les Collectivités locales du groupe Orange, Cyril Luneau : une personne qui souhaite avoir un téléphone fixe et point final, pourra le faire ». Mais il reconnaît que l’annonce, fin octobre de l’arrêt du réseau téléphonique commuté (RTC) et le dévoilement des premières « plaques » (groupes de communes) qui laisseront tomber le cuivre en 2023 pour passer au réseau sur IP (protocole internet) ont inquiété chez les élus locaux.

« Au congrès de l’Association des départements de France (ADF), dans une table-ronde sur le numérique, le président du conseil départemental de l’Allier, (Claude) Riboulet, qui fait partie de la commission innovation, nous a dit que l’arrêt du RTC posait pas mal de questions. De notre côté, cette migration progressive était un non-sujet », souligne Cyril Luneau.

Une réalité pour 11 millions de clients

Tout d’abord, de quoi s’agit-il ? « Orange remplace progressivement la technologie RTC, déployée dans les années 70 en France, pour assurer la pérennité du service de téléphonie fixe. La technologie sur IP, devenue un standard de communication international, est déjà une réalité pour près de 11 millions de clients Orange en France. Elle

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Non, Orange n’arrête pas le bon vieux téléphone fixe… seulement sa technologie

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement