Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Budget 2019

De nouveaux moyens pour la police et la gendarmerie votés par l’Assemblée nationale

Publié le 07/11/2018 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Assemblée Nationale
Richard Ying et Tangui Morlier via Wikimedia commons 3.0
Les députés ont adopté le 7 novembre en première lecture la mission sécurités du projet de loi de finances pour 2019. Un budget à la hausse marqué par une augmentation des effectifs policiers et des perspectives de transfert de charges indues vers les municipalités.

Hissée au rang de « priorité absolue » par le gouvernement, la sécurité publique est l’un des rares budgets ministériels à voir ses crédits continuer à augmenter chaque année. Ce sera encore le cas en 2019.

Après une première augmentation de 400 millions l’an dernier, l’Assemblée nationale a voté le 6 novembre, en première lecture du projet de loi de finances pour 2019, une hausse de 335 millions d’euros de la mission sécurités pour atteindre quelque 13,1 milliards d’euros. Soit une hausse de 2,4% par rapport à 2018.

Des effectifs en augmentation

Conformément aux engagements pris en début de mandature, la hausse des moyens profite surtout aux effectifs de policiers et de gendarmes qui vont continuer de grimper avec 2.500 nouveaux postes. « Les renforts nets d’effectifs s’élèvent à 1 735 pour la police nationale et à 634 pour la gendarmerie », a précisé le rapporteur pour la commission des Lois, Jean-Michel Fauvergue.

L’engagement de créer 10.000 postes d’ici à 2022 est « exécuté méthodiquement », a pour sa part souligné le nouveau ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qui a succédé mi-octobre à Gérard Collomb.

Parmi les autres priorités budgétaires :

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

De nouveaux moyens pour la police et la gendarmerie votés par l’Assemblée nationale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement