Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Petite enfance

Comment redorer l’image des assistantes maternelles

Publié le 15/11/2018 • Par Michèle Foin • dans : France, Innovations et Territoires

les Žtoiles filantes
Patricia Marais/La Gazette
Les parents privilégient l’éveil et la socialisation de leur enfant, qu’ils sont certains de trouver en crèche. L’attrait pour l’accueil individuel ne cesse de diminuer. Les assistantes maternelles souffrent de ce manque de reconnaissance, qui signifie moins d’enfants à garder et une rémunération en baisse. Les collectivités ont un rôle à jouer pour encourager la professionnalisation des assistantes maternelles et changer les idées reçues qu’en ont les familles.

Jamais l’accueil individuel ne se sera porté aussi mal. « Tous les indicateurs sont en berne », prévient le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) dans un récent rapport (1). La convention d’objectifs et de gestion (COG) 2013-2017 entre l’Etat et la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) prévoyait une hausse de 100 000 places d’accueil chez les assistantes maternelles. En cinq ans, on en aura perdu 21 900 ! Sans compter le vieillissement de la profession : un tiers des assistantes maternelles partiront à la retraite en 2020. L’Union fédérative nationale des associations de familles d’accueil et assistantes maternelles (UFNAFAAM) ne cache pas son inquiétude. « L’horizon de l’accueil individuel devient assez noir. Je suis très pessimiste », admet Sandra ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment redorer l’image des assistantes maternelles

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement