Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

dette

Puy-de-Dôme : des collectivités se groupent pour mieux négocier leurs emprunts

Publié le 06/11/2018 • Par Clémence Villedieu • dans : A la Une finances, Actualité Club finances, Régions

AdobeStock_71551104_ okalinichenko
okalinichenko / Adobe Stock
Sept entités du Puy-de-Dôme - trois collectivités et quatre établissements publics - viennent de solliciter ensemble les banques pour un montant total d’emprunt compris entre 48 et 52 M€. Objectif : réduire les frais financiers, mais surtout permettre à tous de bénéficier des meilleurs taux.

Se grouper pour mieux négocier, dans une logique de solidarité. C’est l’objectif des sept entités – le département du Puy-de-Dôme, le Sdis, Clermont-Auvergne Métropole, Agglo Pays d’Issoire, la communauté d’agglomération de Riom, Limagne et Volcans et les deux villes de Clermont-Ferrand et de Riom – qui ont lancé, début octobre, une démarche commune auprès des banques pour leurs emprunts, dont le montant total devrait être compris entre 48 et 52 M€. Une logique de mutualisation qui doit permettre à tous de bénéficier des meilleurs taux.

« Avec des investissements comparables, on a essayé dans cette consultation groupée de tendre vers des caractéristiques [de prêts] communes : des durées comparables et des profils d’amortissements identiques… même si certains ont choisi du taux fixe et d’autres du taux variable », explique Nathalie Boda. Pour la responsable du service ressources financières du département du Puy-de-Dôme, cette initiative n’a pas dérangé les banquiers qui, au 31 octobre, la date butoir, étaient six à avoir répondu sur les neuf consultés.

Optimiser la consultation

Avec cette initiative, les emprunteurs ont pu optimiser les étapes de la consultation en ne fournissant qu’un seul dossier. De même, une unique adresse mail a été proposée aux prêteurs. « Nous avons organisé en amont deux réunions avec les six autres emprunteurs pour définir les informations à transmettre aux banques notamment pour l’analyse des comptes ».

Le 9 novembre, les emprunteurs vont se retrouver pour faire leur choix et s’ils ne s’imposent aucune solution à priori, ils favoriseront l’offre bancaire qui aura pu harmoniser au mieux les offres d’emprunts.

265 000 € économisés en 2016

Le Puy-de-Dôme n’en est pas à sa première consultation groupée : en 2016, le département avait emprunté avec le Sdis, réalisant une économie de 265 000 €. En 2017, deux agglomérations du département se joignaient au dispositif.

Au-delà de l’intérêt financier, cette consultation groupée favorise le décloisonnement de structures en s’appuyant sur des référents, facilite les projets et mutualise l’expertise. « Cette année, nous nous sommes retrouvés, les sept emprunteurs, pour une formation sur la gestion de la dette », illustre Nathalie Boda.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Puy-de-Dôme : des collectivités se groupent pour mieux négocier leurs emprunts

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement