Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Exclusion

Le sans-abrisme, un phénomène sous-évalué

Publié le 09/04/2020 • Par Eric Larpin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

sans-abri sans-abrisme SDF
©SearchingForSatori - stock.adobe.com
La dernière étude de l’OCDE sur les sans-abri montre les difficultés pour les États à s’entendre sur la comptabilisation des personnes à la rue. Il existe pourtant un indicateur baptisé Ethos mais peu de pays s’en sont emparés. Difficile dans ce contexte d’imaginer des stratégies supranationales.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Compter le nombre de personnes sans abri est une affaire complexe. L’OCDE vient pourtant de s’y atteler. La première des études diffusées s’intitule « Améliorer les données et les politiques pour lutter contre le sans-abrisme dans les pays de l’OCDE ». « Nous avons pris la question du sans-abrisme au travers des problèmes de logement, mais nous savons bien qu’elle ne se résume pas à cela. Il y a aussi des causes liées à la santé, aux ruptures familiales et professionnelles », explique Marissa Plouin, analyste à l’OCDE.

Comptage des sans-abri

« La question de la méthodologie est centrale. On estime à 1,9  million, soit 1  % de la population le nombre de sans-abri. Mais c’est sans doute largement sous-évalué… », précise-t-elle. Et d’abord parce que tous les États n’ont pas la même approche ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le sans-abrisme, un phénomène sous-évalué

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement