Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Handicap

Les personnes sous tutelle vont pouvoir voter et se marier sans conditions

Publié le 26/10/2018 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, Actu juridique, France

Partage homme femme
Fotolia
Annonce phare du Comité interministériel du handicap du 25 octobre : tous les majeurs protégés seront dispensés d’autorisation du juge pour voter, se marier ou se pacser. Dans un tout autre registre, et quoique moins médiatisée, l’attribution de droits à vie à certaines personnes en situation de handicap facilitera beaucoup leur quotidien.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Programmé initialement le 9 octobre, puis reporté pour cause de remaniement ministériel, le deuxième Comité interministériel du handicap (CIH) du quinquennat s’est réuni  le 25 octobre autour d’Edouard Philippe. Peu de nouvelles annonces, l’objectif était surtout de « faire un point d’avancement sur les chantiers engagés depuis un an et de poursuivre l’action en faveur des personnes en situation de handicap ». Avec une priorité : améliorer et simplifier la vie des personnes handicapées.

Plus besoin de juge

L’annonce du droit de vote sans restriction est la mesure forte annoncée par ce CIH.

Avant 2009, une personne sous tutelle ne pouvait voter que si le juge lui en accordait le droit. Après l’entrée en vigueur en 2009 de la loi du 5 mars 2007 sur la protection juridique

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les personnes sous tutelle vont pouvoir voter et se marier sans conditions

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement