Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Justice

Comment faciliter l’exécution des décisions rendues par les juridictions administratives ?

Publié le 25/10/2018 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

Réponse du ministère de la Justice : La « grosse » d’une décision est l’« expédition revêtue de la formule exécutoire d’un acte authentique ou d’un jugement et qui était écrite en gros caractères (d’où son nom) » (Lexique des termes juridiques, Dalloz). Ainsi, pour exécuter une décision de justice, les huissiers demandent l’expédition de la décision qui est délivrée par le greffe du tribunal.

En l’état actuel du droit, en ce qui concerne les juridictions administratives, les décisions sont toutes revêtues d’une formule exécutoire en application de l’article R. 751-1 du code de justice administrative qui dispose que « les expéditions de la décision délivrées aux parties portent la formule exécutoire suivante : « la République mande et ordonne au (indiquer soit le ou les ministres, soit le ou les préfets soit le ou les autres représentants de l’État désignés par la décision) en ce qui le (les) concerne ou à tous huissiers de justice à ce requis en ce qui concerne les voies de droit commun contre les parties privées, de pourvoir à l’exécution de la présente décision » ». L’article R. 751-2 du même code précise que « les expéditions des décisions sont signées et délivrées par le greffier en chef ou, au Conseil d’État, par le secrétaire du contentieux ». L’article R. 751-3 du même code indique que les décisions sont notifiées à toutes les parties par lettre recommandée avec demande d’avis de réception, sans préjudice du droit des parties de faire signifier ces décisions par acte d’huissier de justice. Celles-ci peuvent avoir lieu par l’application informatique Télérecours (article R. 751-4-1).

Enfin, et en tout état de cause, l’article R. 751-7 du même code permet que « des expéditions supplémentaires de la décision [soient] délivrées aux parties à leur demande ». Par conséquent, les communes, comme n’importe quelle autre partie,  sont destinataires des jugements et arrêts rendus par les juridictions administratives qui contiennent la formule exécutoire. Le cas échéant, elles peuvent demander des expéditions supplémentaires. Les dispositions actuelles du code justice administrative précitées suffisent pour que les huissiers, munis de la décision ou de l’expédition, puissent exécuter les décisions rendues par les juridictions administratives. Il n’apparaît donc pas nécessaire de clarifier la situation.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment faciliter l’exécution des décisions rendues par les juridictions administratives ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement