Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques culturelles

Devant les députés, Franck Riester esquisse ses premiers engagements

Publié le 25/10/2018 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

Assemblée Nationale
mbzt_Flickr_cc
Le nouveau ministre de la Culture a été auditionné le 24 octobre par la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale. Lors de ces échanges, le nouveau locataire de la Rue de Valois a esquissé quelques lignes.

Franck Riester a retrouvé le 24 octobre la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, où il a siégé de 2007 à 2017 en qualité de député de Seine-et-Marne (1) Mais cette fois-ci, il est intervenu depuis la tribune, dans son costume de ministre de la Culture.

Quatre grands points ressortent de ses échanges avec les députés.

1 – Continuité de l’action de Françoise Nyssen

Les premières interventions de Franck Riester annoncent d’ores et déjà un style différent de celui de sa prédécesseure. En revanche, la ligne politique de la Rue de Valois ne devrait guère évoluer. Le nouveau ministre a affirmé s’inscrire « dans la continuité de l’action » de Françoise  Nyssen.

Ce qui l’a conduit, au passage, à « saluer » le bilan de l’ex-ministre, de « la circulation des ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Devant les députés, Franck Riester esquisse ses premiers engagements

Votre e-mail ne sera pas publié

sirius

25/10/2018 11h21

S’il ne s’agit pas de mots de simple convenance on peut redouter le pire .
Le nouveau ministre va -t-il enfin nommer les directeurs de son ministère , leur absence crée une situation invraisemblable .

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement