Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[édito] gouvernement

Reconquête des élus locaux : il n’y a que des preuves d’amour

Publié le 26/10/2018 • Par Romain Mazon • dans : France

une preuve d'amour
Beeboys/Adobestock
Sur la lancée de la création de son super-ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, conduit par la consensuelle Jacqueline Gourault, le gouvernement poursuit son opération "reconquête des élus locaux".

Sur la lancée de la création de son super-ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, conduit par la consensuelle Jacqueline Gourault, le gouvernement poursuit son opération « reconquête des élus locaux ». Au programme : cajoleries et promesses. On a ainsi vu la participation inédite d’un Premier ministre au congrès de l’Unccas, Edouard Philippe les remerciant pour leur implication dans la future stratégie de lutte contre la pauvreté.

Remise à zéro

Puis ce fut la rencontre entre les présidents de département, de région — accompagnés du président du Sénat — et le président de la République et le Premier ministre, de laquelle il ressort qu’Emmanuel Macron veut un « reset » (remise à zéro) des relations avec les territoires. « Il faut entendre » le signal, a salué Hervé Morin, le président de Régions de France.

Sébastien Lecornu, nouveau ministre chargé des Collectivités territoriales, a envoyé, lui, un autre type de message, aux élus de la montagne (Anem) cette fois, le 18 octobre, leur promettant qu’ils intégreraient prochainement la Conférence nationale des territoires, comme cinq autres associations d’élus.

Réelle inflexion

« Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour », a écrit le poète Pierre Reverdy et, jusque-là, les mots gouvernementaux ne sont pas des preuves, seulement des déclarations. Mais au moins deux faits semblent montrer une réelle inflexion. D’abord, les engagements sonnants et trébuchants pris devant les régions le 22 octobre. Ensuite, la décision de sortir la très puissante direction générale des collectivités locales (DGCL) de la tutelle du ministère de l’Intérieur pour la placer sous l’autorité unique de Jacqueline Gourault, une première sous la VRépublique.

La ministre dispose ainsi d’un véritable pouvoir d’action et d’influence, grâce au réseau préfectoral, d’autant que deux anciens de la DGCL exercent au sein du cabinet du Premier ministre. Face à Bercy, elle a la haute main sur l’attribution des dotations, ce n’est pas rien. Certes, la pente est raide pour le gouvernement, mais il donne là aux collectivités un peu plus que des signaux, presque des preuves.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Reconquête des élus locaux : il n’y a que des preuves d’amour

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement