Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Communication

Des agents à la rencontre des habitants sur les marchés

Publié le 29/10/2018 • Par Françoise Sigot • dans : Régions, Toute l'actu RH

dialogue
AdobeStock
Depuis le mois de mai, des agents du service de la communication animent un espace de rencontre informel et itinérant, installé sur les marchés.

[CC porte de DrômArdèche (Drôme et Ardèche) 35 communes • 160 agents • 46 000 hab.]

Si les élus ont l’habitude de sillonner les marchés, les agents bien moins. C’est pourtant l’exercice auquel se prêtent, depuis le mois de mai, ceux de la communauté de communes porte de DrômArdèche en s’installant, le temps d’une matinée, sur le marché de l’une des communes du territoire. Leur objectif ? Présenter l’interco et recueillir les attentes des habitants.

« L’une des promesses de campagne du président, Pierre Jouvet, était d’ancrer durablement la proximité dans les modes de fonctionnement de la collectivité, il nous a donc demandé d’imaginer des solutions pour créer du lien avec les habitants et désacraliser l’administration », explique Alexia Coupier, chargée des relations avec les communes et les habitants. Elle a été spécialement recrutée pour prendre en charge cette mission.

L’idée de multiplier les permanences, trop formelle, a vite été laissée de côté au profit de rencontres moins attendues sur les lieux de vie propices à des échanges sur le vif. « Le marché nous a semblé être le lieu le plus approprié, mais nous nous rendrons également sur des foires et d’autres manifestations, comme des forums des associations », détaille Alexia Coupier.

Accueil du public

Pour organiser ces rencontres, les services de la communication et des ressources humaines ont fait appel au volontariat. Et ont restreint leur appel aux agents de la com’, déjà sensibilisés aux techniques nécessaires. « Ceux qui ont participé à ces actions ont toutefois dû s’informer sur l’ensemble des dispositifs mis en place par la communauté de communes afin de pouvoir répondre au mieux aux questions des habitants », précise Sandrine Fleurent, responsable des ressources humaines. Ils ont dû également maîtriser les compétences et les métiers de l’interco. Pour cela, « il a été nécessaire de les former pour qu’ils s’adaptent à n’importe quelle situation sur le terrain. Nous avons organisé ces formations en interne en lien avec les différents chefs de service », poursuit la responsable.

En cinq mois, au gré de douze initiatives, les six agents qui se sont relayés sur les marchés ont rencontré environ 600 personnes. « Un bon bilan », estiment les organisateurs de cette initiative dont la valeur ajoutée en matière de compétences a également été prouvée. « Les agents concernés ont vécu cette expérience de façon très positive car elle leur a permis de travailler en transversalité et de développer leur polyvalence, notamment l’accueil du public, qui les concerne très peu au quotidien », analyse la responsable des ressources humaines.

De nouvelles formations

Ces retours positifs en interne comme les avis recueillis auprès des habitants plaident pour la pérennisation de ce dispositif. Mais, avant même d’avoir acté ce point, Sandrine Fleurent pose quelques conditions. « Si cette initiative devait s’étendre à d’autres agents, il serait nécessaire de prévoir de compléter le plan de formation par des formations spécifiques à la relation avec les habitants. Les agents devront, de plus, être informés sur ce qui se passe au-delà de leur service pour permettre une meilleure connaissance de l’ensemble des dispositifs mis en place par la communauté de communes. »

Rien d’insurmontable sur le plan de l’organisation, ni du budget. De fait, les rencontres délocalisées de la communauté de communes devraient trouver leur place dans la boîte à outils de la communication auprès des habitants.

« Une mission inédite très enrichissante personnellement et professionnellement »

Mathilde Jammes, graphiste à la communauté de communes porte de DrômArdèche

« Notre objectif sur les marchés est d’abord de susciter le dialogue avec les passants. C’est pourquoi nous utilisons les outils de communication, particulièrement le magazine, pour les interpeller et créer le contact en expliquant qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Le lien est finalement relativement facile à créer. Cette mission inédite est très enrichissante d’un point de vue personnel et professionnel, puisque que certaines remarques vont nous permettre de retravailler les outils de communication au regard des attentes exprimées sur le terrain. Il est toutefois important de bien cadrer cet exercice en amont pour adopter la bonne posture vis-à-vis des interlocuteurs. Par ailleurs, notre position au sein du service de la communication, où nous avons une vision assez précise des réalisations et projets engagés par la communauté de communes, constitue un atout pour prendre en charge cette mission. »

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des agents à la rencontre des habitants sur les marchés

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement