logo
DOSSIER : Comment les outils numériques renouvellent la démocratie locale
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/587720/civic-tech-des-prestataires-aux-business-models-a-risque/

BUSINESS DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE
Civic tech : des prestataires aux business models à risque
Gabriel Zignani | Dossiers d'actualité | France | Publié le 24/10/2018 | Mis à jour le 26/10/2018

Les modèles économiques des acteurs de la civic tech sont multiples. Mais ce marché reste fragile, et aucun modèle ne présente de garantie absolue.

«Les acteurs de la civic tech veulent hacker la démocratie pour l’améliorer », estime Thomas Mercet, spécialiste de la concertation qui, après une expérience en collectivité, a fondé le cabinet de conseil Savoir d’usage, en début d’année. Un objectif d’intérêt général qui explique que certains d’entre eux adoptent un modèle associatif, reposant sur des appels aux dons et des subventions publiques. Par exemple, l’association Démocratie ouverte, avec son laboratoire, accompagne les collectivités dans leurs démarches de démocratie participative, en contrepartie de subventions.

Or il existe un inconvénient lié à ce modèle associatif : celui de perdre en indépendance. Axel Dauchez, fondateur de « Make.org », explique ne pas avoir choisi la forme associative pour cette raison, malgré la vision ...

POUR ALLER PLUS LOIN