Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale

La masse salariale, un levier d’économies de court terme

Publié le 19/10/2018 • Par Claire Chevrier • dans : A la Une RH, Actu experts finances, France, Toute l'actu RH

Territoriaux
AdobeStock
Les transferts et partages de compétences ajoutés à la baisse des dotations, et, pour les plus grandes la contractualisation financière, mettent les intercommunalités face à de nombreux défis. L’observatoire SMACL des risques de la vie territoriale, lors de sa 17è journée d’étude le 18 octobre 2018, a tenté de voir comment ces contraintes impactaient sur la gestion des ressources humaines.

Gabriel Baulieu, membre du conseil d’administration de l’AdCF, et vice-président de la Communauté d’agglomération du Grand Besançon, a été très clair : après des efforts soutenus depuis plusieurs années pour réduire les dépenses de fonctionnement, et notamment la masse salariale, il devient très difficile de trouver encore des marges de man?uvre. « Nous demandons depuis plusieurs années de gros efforts aux directions avec de vrais réductions de crédit. Nous devons encore réaliser des économies de 4,7 millions, mais nous ne savons pas si nous allons réussir. Les années passées, avec une hausse de la masse salariale de seulement 1% en 2017 et de 1,2% en 2016, nous étions sur une baisse de 3 millions par an. »

Réduire la masse salariale en arrêtant des activités

Le Grand Besançon a une ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La masse salariale, un levier d’économies de court terme

Votre e-mail ne sera pas publié

Facile

23/10/2018 03h01

Un très bel article qui prend bien en compte les problématiques dont certaines sont me semble-t-il voulues (en outre) par l’Etat.

Après le rabot, il va bien falloir décider des missions à supprimer… un bel enjeu pour les élus qui souvent ont du mal à dire « non ».

Quant au rôle de la DRH, il est indéniable que dans ce cadre contraint son rôle est prépondérant. Mais encore faut-il que ces agents n’aient pas le nez dans le guidon et qu’ils soient en mesure d’être force de proposition en sortant des sentiers battus.
Si telle est leur mission est-il alors possible de réduire les effectifs de la DRH?

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement