Déchets

Lixiviats : des traitements performants mais complexes

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Le panel des techniques disponibles pour traiter les lixiviats évolue régulièrement pour faire face aux contraintes réglementaires. La composition des effluents étant variable, le pilotage des installations requiert une grande technicité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Toutes les installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND) génèrent des jus produits sous l’action conjuguée de l’eau de pluie et de la fermentation des déchets enfouis. Dénommés lixiviats, ils contiennent diverses substances polluantes de type azoté, carboné, des micropolluants et des métaux lourds.

La réglementation impose de les collecter pour les traiter. Ces effluents sont par nature très complexes et variables : la composition des déchets, les conditions climatiques, la durée du stockage, etc., sont autant de facteurs influençant leurs caractéristiques, en quantité et en qualité. Il est donc essentiel de caractériser ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP