Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

fiscalité locale

L’Etat a-t-il le droit de réduire les abattements de taxe d’habitation ?

Publié le 24/10/2018 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Fotolia_87573872_XS
Richard Villalon Fotolia
Selon Canol, une association de contribuables lyonnais, les services fiscaux minoreraient illégalement les abattements de taxe d’habitation dans le Rhône. Une bataille juridique à gros enjeux financiers commence.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après avoir « alerté les services fiscaux du Rhône en avril 2018, qui n’ont pas répondu au bout des quatre mois réglementaires », l’association Contribuables actifs du lyonnais (Canol) a déposé en septembre 2018 une action en reconnaissance de droits au tribunal administratif de Lyon, demandant pour tous les contribuables du Rhône le remboursement d’un éventuel trop-perçu en matière de taxe d’habitation (TH).

A Lyon, l’association estime que le trop-perçu s’élèverait de 22 euros pour un foyer sans personne à charge à 149 euros pour un foyer qui en a quatre, soit au total de 6,3 millions d’euros de recettes supplémentaires pour la collectivité (abattements minorés de 13,7 %). Pour la Métropole de Lyon, ce seraient 5,8 millions d’euros de recettes indues (abattement minorés de 13,3 %). Et pour Villeurbanne (146 865 hab., Métropole de Lyon), 4 millions d’euros de recettes indues (abattement minorés de 24,4 %), à mettre en parallèle des 80 millions de recettes fiscales ménage par an.

A Perpignan, les dépendances ne comptent pas dans la VLM…

Selon l’association, « pour le calcul de la taxe d’habitation dans le Rhône (et vraisemblablement dans toute la France !), les services fiscaux ne respecteraient pas le code général des impôts (CGI) et minoreraient la valeur locative moyenne (VLM) des communes… ce qui diminuerait le montant des abattements auxquels les contribuables ont droit » (1).

Rappelons d’abord que « la VLM est déterminée en divisant le total des valeurs locatives d’habitation de la commune, abstraction faite des locaux exceptionnels, par le nombre des locaux correspondants » (art. 1411.II.4 du CGI).

En outre, selon un arrêt du Conseil d’Etat du 15 février 2016 qui a rejeté une demande de la ville de Perpignan, sur lequel s’appuie Canol, « il résulte des dispositions des articles 1409 et 1411 du CGI et de l’article 310 H – I de l’annexe II à ce code que, pour calculer la VLM communale permettant de déterminer les abattements obligatoires pour charges de famille, l’administration doit prendre en compte

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Etat a-t-il le droit de réduire les abattements de taxe d’habitation ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Facile

29/10/2018 10h07

… on constate une nouvelle fois que les bases des différentes taxes sont très éloignées de la réalité!

C’est en fait toutes ces taxes qu’il faut réformer; avec une solution unique, simple à comprendre et à mettre en oeuvre!… donc cela ne peut pas se faire sur une base de calcul qui n’a aucun sens.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement