Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Réseaux associatifs

L’APVF lance son réseau de DGS

Publié le 17/10/2018 • Par Louis Gohin • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

©vege - stock.adobe.com
L’Association des petites villes de France fonde un club informel des directeurs généraux des services, à l’échelle nationale, pour favoriser les partages d’expertises et la concertation avec les élus.

Diriger une petite commune, voilà une spécialité à part entière. Les directeurs généraux des services (DGS) de petites villes où résident entre 2500 et 25000 habitants peuvent désormais se réunir dans un club d’échelle nationale lancé par l’Association des petites villes de France (APVF), le 16 octobre à Paris en présence d’une cinquantaine de DGS.

« La diversité des petites communes amène une richesse dans les compétences et les expertises, constate Christophe Bouillon, président de l’APVF. C’est vrai pour les maires, mais cette variété est la même au niveau des DGS. » L’association entend associer davantage les directeurs aux concertations organisées tout au long de l’année avec des élus et réfléchir à des réunions et à des outils qui permettraient aux DGS de partager entre eux leur expérience. « Nous avons besoin de votre appui pour faire mieux fonctionner notre association », ajoute le président.

Bâtir des projets avec les élus

« Nous pouvons éclairer les élus, bâtir certains projets avec eux en étant des aiguillons techniques dans les domaines du management, des finances ou encore de la santé », explique face à l’assemblée Julien Farion, DGS de Saint-Jean-de-la-Ruelle. Plusieurs directeurs généraux des services présents hier approuvent l’idée de se réunir en-dehors des institutions s’adressant à toutes les communes réunies, de la capitale aux hameaux.

Complémentarité avec le SNDGCT et autres réseaux

« Nous ne voulons surtout pas constituer un syndicat parce qu’il en existe déjà (le SNDGCT, dont plusieurs membres sont partie prenante dans ce nouveau réseau, ndlr), précise M. Bouillon. Nous voulons agir en complémentarité, en renforçant le réseau des petites villes grâce à ce réseau de DGS. » Des réseaux de DGS de petites communes existent déjà à une échelle locale ou départementale, a expliqué M. Farion.

Un appel à contribution

Les directeurs présents ont dit leur envie d’échanger sur les problèmes budgétaires, la gestion d’intercos, la mutation du métier de DGS ou même les rapports avec l’État notamment pour la délivrance des titres d’identité… « Nous avons besoin de sortir de notre quotidien, déclare Stéphane Muscat, DGS de La Grande Motte. Si ce réseau n’est pas là pour nous le permettre, qui va le faire? » D’autres ont suggéré de développer des partages d’expériences avec des directeurs de communes d’autres pays européens.

« Qu’une association d’élus fasse appel aux DGS est suffisamment rare pour être souligné », remarque de son côté Hervé Chaballier, directeur général des services de Montlouis-sur-Loire.

Un club simple

Le délégué général de l’APVF André Robert lance un appel envers les DGS pour contribuer au lancement du nouveau club : « Toute prise de responsabilité est souhaitable. » Il dit son souhait de voir des DGS rejoindre des commissions de l’APVF, évoquant notamment celle consacrée aux finances, ou encore les concertations de l’association sur la santé et les hôpitaux. « Le but est de former un club simple, souple et où chacun puisse trouver la place qu’il souhaite », résume Julien Farion. Reste à définir la mise en œuvre de ce nouveau réseau et le calendrier des rencontres.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’APVF lance son réseau de DGS

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement