Expertise

ID 77, « une boîte à outils » pour les collectivités locales

| Mis à jour le 15/10/2018
Par • Club : Club Techni.Cités

Patrick Septiers, président du conseil départemental de Seine-et-Marne

LOISON

Le conseil départemental de Seine-et-Marne a lancé une plateforme de soutiens et d’expertises pour les petites communes.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Ouvert depuis une dizaine de jours, le site ID77.fr est une plateforme d’ « expertise départementale au service des collectivités » créée par le conseil départemental de Seine-et-Marne. Le but : apporter un soutien et des conseils (en particulier juridiques et techniques) pour aider les petites collectivités locales à concrétiser un projet. « Une quarantaine de communes se disent intéressées », affirme Patrick Septiers, président du conseil départemental.

Comment est née l’initiative ID 77 ?

Avec les fortes contraintes budgétaires, les petites communes ont de moins en moins de moyens, qu’ils soient humains ou financiers. Or, au département, nous avons les capacités de 220 métiers différents. Nous voulons donc les mettre à disposition pour aider ces communes à développer leurs projets. Le département n’est pas seul puisque des organismes associés participent également (NDLR : le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de Seine-et-Marne, Aménagement 77, Initiatives 77, Seine-et-Marne Environnement, Act’Art, Seine-et-Marne Attractivité). Cela fait beaucoup de monde pour donner des conseils aux élus et responsables de service.

Concrètement, quelle est la nature de l’aide ?

Nous apportons des conseils juridiques sur des acquisitions ou de l’aménagement, mais nous pouvons aussi suivre et diriger une collectivité vers des formations, l’orienter pour trouver le bon financement. On peut lui indiquer un bon cabinet d’études par exemple. Nous proposons un catalogue de 130 offres, évolutives dans le temps selon les besoins et les retours que nous aurons. Nous nous réunirons d’ailleurs deux fois par an pour faire un bilan. Nous ne sommes pas partis de rien puisque nous avions déjà réalisé une enquête auprès des collectivités pour cerner leurs besoins.

L’aide apportée concerne essentiellement le domaine technique…

Oui. Je pense en particulier à la gestion et l’aménagement des espaces naturels sensibles. C’est compliqué pour une petite commune avec son maire et une secrétaire employée à mi-temps. Nous apportons des conseils et nous orientons vers les bonnes personnes. L’idée n’est pas de concurrencer un bureau d’études mais de partager des expériences, d’éviter de reproduire des erreurs pour gagner du temps. Et, pourquoi pas, de mutualiser certaines pratiques et démarches. Cela permet de rompre l’isolement. Sur les 510 communes qui composent la Seine-et-Marne, une grande majorité a moins de 1000 habitants.

N’est-ce pas aussi l’occasion de réaffirmer la position du département à l’heure où les EPCI prennent de plus en plus de pouvoirs ?

Oui, car le département est porteur de grands projets phares. Toutes les intercommunalités ne fournissent pas ce genre de conseils, en particulier sur les questions d’aménagement. Et nous avons des politiques d’aides et de subventions qui entrent dans ce cadre. ID 77 est une boîte à outils pour développer des projets qu’il ira ensuite financer. On gagne du temps. Et il faut avoir une vision plus large : un projet qui se réalise fait marcher l’économie locale avec des entreprises de BTP ou des artisans locaux.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Déchets : les nouvelles filières REP sont à la traîne

    Pour leur 16e édition, les rencontres Amorce / Eco-organismes qui se sont tenues le 24 janvier à Paris avaient du grain à moudre. Le big-bang des filières REP (responsabilité élargie des producteurs) annoncé en 2022 a fait «pschitt» et l’année 2023 ...

  • Le chemin vers la résilience hydrique détaillé au Sénat

    Etonnante synchronicité. Alors que tous les regards étaient tournés en direction du Carrefour des gestions locales de l’eau pour l’annonce de la planification écologique dans le secteur de l’eau par Christophe Béchu et Bérengère Couillard, c’est devant ...

  • « Plan eau » : quelles sont les attentes des collectivités ?

    Rendez-vous raté pour le plan « eau » du gouvernement qu'il était censé présenté au Carrefour des gestions locales de l’eau (CGLE) ! Si les conclusions de ce premier chantier de la planification écologique n’ont pas été annoncées, on sait cependant que ...

  • La reprise des concessions funéraires

    À l'expiration de la durée de la concession funéraire, se pose la question des reprises. Dans quelles conditions juridiques et matérielles doivent-elles s'opérer ? Cette problématique concerne également les concessions délivrées à perpétuité. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Les solutions pour organiser une ZFE

de Les webinaires de la Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP