Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

ÉNERGIES RENOUVELABLES

Photovoltaïque : « Le coup d’arrêt est confirmé », déplore Jean-Jack Queyranne

Publié le 08/03/2011 • Par avec l'AFP Laurence Madoui • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France

Le gouvernement a publié samedi 5 mars 2011 le nouveau cadre de régulation du photovoltaïque en France, qui limite la politique de tarifs de rachat aux installations les plus petites et prévoit des appels d'offres pour les projets plus importants. Jean-Jacques Queyranne, président de Rhône Alpes et ancien coordonnateur du Grenelle de l’environnement pour l’Association des régions de France, exprime son inquiétude.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après le gel des projets photovoltaïques, décidé par le gouvernement en décembre pour trois mois, deux arrêtés du 5 mars posent les conditions du développement futur du secteur. Un nouveau départ ?

Ces textes confirment l’objectif du moratoire de l’hiver dernier : donner un coup d’arrêt à la filière. Les prochaines réalisations sont soumises au plafond de 500 megawatts (MW) par an : c’est très nettement en deçà de ce que font les pays voisins et ne permettra pas à la filière de prendre toute son ampleur.

Ces décisions vont à contre-courant de la dynamique qui commençait à s’amorcer.

Dans quelle mesure les projets vont-ils être ralentis ?

On estime que les projets, publics et privés, gelés en décembre 2010 représentaient environ 2 000 MW – soit quatre années de quotas. Le plafonnement à ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Photovoltaïque : « Le coup d’arrêt est confirmé », déplore Jean-Jack Queyranne

Votre e-mail ne sera pas publié

Pad

21/03/2011 11h04

Franchement, je ne vois plus où le gouvernement veut en venir. Et le Grenelle dans tout cela ? C’est du sabotage à saper le moral et l’engagement de tous ceux qui ont cru qu’il fallait aller dans le sens de l’indépendance énergétique et de la sauvegarde de la planète. En quelque sorte, cela me fait penser aux PAC dans les années 80. Et comme par hasard, le Président de la CRE indique que le coût de l’électricité est impacté par le photovoltaïque tandis qu’on nous annonce une hausse non négligeable parce qu’EDF n’a pas su provisionner les mises à hauteur des centrales nucléaires.

2012… les élections. Voyons ce qu’en disent « les autres ». Il y aura du vote sanction dans l’air…

Commenter
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement