Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Renouvellement urbain

Accélération tout en souplesse pour le NPNRU 2

Publié le 12/10/2018 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

LaCourneuveANRU
Flickr CC sa by Sabine Blanc
La mise en oeuvre du NPNRU 2 s'accélère depuis le mois de mai dernier. D'ici la fin de l'année, la totalité des 216 dossiers d'intérêt national et des 264 projets d'intérêt régional devraient être validés. Avec plus de souplesse dans l'examen des projets, comme le réclament les acteurs de terrain.

Cet article fait partie du dossier

Renouvellement urbain : enfin du concret ?

En mai dernier, après la remise du rapport Borloo qui avait dénoncé les gros retards par le nouveau programme de renouvellement urbain, l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) avait annoncé un changement de braquet, avec des procédures simplifiées, des financements revus… Quatre mois plus tard, l’agence annonce que depuis mai, 80 projets ont été validés, correspondant à environ 2 milliards de financement, et l’ensemble des projets inclus dans le NPNRU devraient être validés d’ici la fin de l’année. En septembre, les projets de Nanterre (74 millions  au total), Nantes (533 millions  au total), Reims (326 millions au total) et Saint-Fons (180 millions au total)  ont été validés. Au total, pour l’ANRU, cela représente un engagement de 321 millions.

Des lancements plus rapides

Le 18 septembre dernier, le conseil d’administration de l’ANRU a également fait évoluer la méthode de validation des projets : ainsi des projets finalisés pourront être validés par le comité d’engagement de l’ANRU, alors que l’ensemble du projet dans lequel ils s’insèrent ne sont pas encore totalement aboutis. Par ailleurs les préfets pourront négocier  directement certaines conventions avec les élus pour les projets de moindre complexité.

Au congrès de l’Union sociale pour l’habitat à Marseille, où une séance était consacrée à la mobilisation dans les quartiers, Olivier Klein, le président de l’ANRU, a réaffirmé la volonté de souplesse de l’Agence, et d’adaptation des règles aux projets.

« Nous n’avons pas de dogme, sur la démolition par exemple. Il faut être pragmatique. Parfois la démolition est un passage obligé, mais ce n’est pas toujours la panacée. Sur la reconstruction, on est toujours sur le principe du 1 pour 1, mais avec des possibilités de déroger. Et il faut accepter l’idée de maturation des projets: nous allons cesser d’attendre que les dossiers soient entièrement ficelés pour passer en comité d’engagement », a-t-il expliqué.

Faire confiance au terrain

Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice des Alpes-Maritimes et conseillère métropolitaine de Nice  Côte d’Azur, a insisté sur la nécessité de « faire confiance aux collectivités territoriales » : « Nous avons besoin de souplesse, il faut laisser une latitude pour s’adapter aux besoins de chaque projet, il faut plus s’appuyer sur les transformations d’usage. » Olivier Klein met également l’accent sur « l’importance des équipements publics de proximité, si on veut refaire une ville qui donne envie. L’école doit être exemplaire  pour que les familles aient envie de rester. Je plaide pour des pôles éducatifs ouverts sur la ville avec des espaces partagés. On peut aller plus vite sur ce type d’équipements, pour donner à voir aux habitants du quartier les changements qui s’enclenchent, leur redonner une fierté de leur quartier ».

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Accélération tout en souplesse pour le NPNRU 2

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement