logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/586058/les-collectivites-envisagent-de-recruter-massivement-dans-les-services-techniques/

[DATAVISUALISATION]
Les collectivités envisagent de recruter massivement dans les services techniques
Cyrille Pac | Actu ingénierie publique | Publié le 25/10/2018

Selon le baromètre annuel HoRHizons 2018, les services techniques devraient beaucoup évoluer d'ici 2030 : de nombreux agents seront concernés par un départ à la retraite et les collectivités envisagent de recruter.

penibiliteLe baromètre annuel de l’emploi territorial, HoRHizons 2018 (1) [1] a été publié dernièrement [lire aussi notre article [2]]. Ce document détaille la politique et la gestion des collectivités territoriales en matière de ressources humaines et propose une analyse et une lecture prospective de l’emploi dans la FPT.

Il ressort ainsi qu’une majorité des collectivités ont maîtrisé leurs dépenses de personnel grâce, notamment, à une autre organisation des services et à une optimisation du temps de travail. Ce qui n’empêche pas les perspectives de recrutement à la hausse (36% envisagent de le faire), en particulier dans les collectivités de grande taille : régions, départements et communes de plus de 20 000 habitants. Les petites, elles, ne sont pas dans cette optique (seules 19% d’entre elles affirment vouloir recruter). Les postes attendus (des agents titulaires pour 52% des EPCI [3]) sont majoritairement destinés aux services techniques. Si, par rapport à l’an dernier, la tendance est légèrement à la baisse, les postes techniques restent toujours les plus recherchés. A noter cependant que seuls les services liés à l’aménagement et au développement (urbanisme, politique de la ville, transports, action économique, environnement, emploi, Europe et international) envisagent de recruter plus que l’an dernier.

creation-poste

Dans le prolongement des créations de postes, une collectivité sur deux affiche sa volonté de vouloir remplacer tous les départs à la retraite. Ce qui marque une progression par rapport à l’année dernière où 46% des EPCI seulement l’envisageaient. Et les 36% des collectivités qui ne souhaitent pas remplacer les départs à la retraite veulent, en grande majorité, compenser par une réorganisation des services.

Là encore, les services techniques sont grandement concernés par les vagues de départs à la retraite. Parmi les métiers et cadres représentant plus de 70% des départs à la retraite, les adjoints techniques sont encore majoritaires. Cette tendance devrait se confirmer puisque les auteurs du rapport estiment que, d’ici 2030, une majorité d’agents techniques, de maîtrise et de techniciens partiront à la retraite.

depart-retraite

 

POUR ALLER PLUS LOIN