Congrès HLM : les bailleurs sociaux toujours inquiets
Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement social

Congrès HLM : les bailleurs sociaux toujours inquiets

Publié le 11/10/2018 • Par Delphine Gerbeau • dans : A la une, France

Denormandie HLM une
@UnionHlm
Le 79e congrès de l'Union sociale pour l'habitat s'est déroulé à Marseille du 9 au 11 octobre. Les débats sont invariablement revenus sur la baisse des APL compensée par les bailleurs sociaux, annoncée un an auparavant en plein congrès. Le secrétaire d'Etat Julien Denormandie a annoncé une clause de revoyure d'ici début 2019 pour évaluer les effets de la réforme.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le congrès annuel des bailleurs sociaux avait beau être placé sous le slogan « les HLM demain », difficile de ne pas voir dériver les différents débats qui se sont tenus vers le sujet de l’impact de la baisse des APL compensée par les bailleurs sociaux, via le dispositif de réduction du loyer de solidarité (RLS). L’avenir du modèle économique du logement social est remis en cause, ont estimé nombre d’acteurs.

« Si on tire vers le bas les recettes, notre modèle économique aura du mal à encore fonctionner », a résumé Yannick Borde, directeur général de Procivis, lors de la séance intitulée « loger moins cher, comment ? ». Pour Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, « on n’est pas face à une réforme, il s’agit juste de dépenses budgétaires en moins. La RLS est en totale contradiction avec la politique du “logement d’abord” du Gouvernement. Attention à ne pas jouer les apprentis sorciers avec un modèle qui a plus de cent ans. »

Au contraire, la députée Christelle Dubos, rapporteure du projet de loi Elan, a défendu la réforme et le texte  : « Notre priorité, c’est l’augmentation des minima sociaux. Le plan pauvreté, le plan santé, le plan logement d’abord, tout cela vient compléter la réforme du secteur du logement social que nous sommes en train de mener, ce sont les différentes pièces d’un puzzle, il faut prendre de la hauteur pour en voir les effets. »

Marie-Christine Detrez, vice-présidente de Lorient agglomération en charge du logement, a quant à elle alerté sur l’absence de prise en compte du rôle des EPCI dans la réforme du secteur social  portée par le projet de loi Elan ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Congrès HLM : les bailleurs sociaux toujours inquiets

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement