Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Les bons comptes de la réforme du stationnement

Publié le 12/10/2018 • Par Nathalie Da Cruz • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, actus experts technique, France, Régions

Un automobiliste paie à l'horodateur à Biarritz
Un automobiliste paie à l'horodateur à Biarritz Khorzhevska/Adobestock
Neuf mois après son lancement, la décentralisation du stationnement est bien installée dans une majorité de communes. Des grandes villes enregistrent des recettes en hausse, une meilleure rotation des véhicules et un report vers d’autres modes de transport.

Après des débuts laborieux et quelques couacs, la réforme du stationnement est installée dans la plupart des communes qui proposent des places payantes. Un récent recensement du Groupement des autorités responsables de transport (Gart) fait état d’au moins 551 villes qui ont délibéré pour fixer un montant de forfait de post-stationnement (FPS), qui remplace, depuis le 1er janvier, l’amende pénale au tarif national unique de 17 euros. Parmi ces communes, on trouve un bon nombre de villes de moins de 10 000 habitants, qui s’étaient pourtant montrées rétives au départ. En revanche, près de 70 communes ont renoncé à leurs places de stationnement payant au début de l’année, se soustrayant, de fait, à la réforme. Alors que 800 communes sont officiellement concernées par le stationnement payant, on peut penser que 179 communes seraient donc passées à travers les mailles du filet. Quid de ce hiatus ? « Ce chiffre a probablement été gonflé, suggère le Gart. Au fil de notre recensement, nous avons découvert un certain nombre de villes dans lesquelles le stationnement payant ne concerne que les camping-cars, et qui ne sont donc pas concernées par la réforme. »

Plusieurs contrôles par jour

Bonne nouvelle : quelques villes enregistrent déjà des progrès en matière de report vers les autres modes de déplacement que la voiture individuelle, ce qui constituait l’un des objectifs de la réforme. A Bordeaux (243 600 hab.), « la fréquentation des transports en commun a augmenté de 12 % depuis janvier », assure Nicolas Andreotti, directeur de la police ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Les bons comptes de la réforme du stationnement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement