Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Sécurité civile

Filière des sapeurs-pompiers professionnels : une réforme à la peine

Publié le 17/10/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, A la Une RH, Actu experts prévention sécurité, France, Toute l'actu RH

pompiers casque rang UNE
Flickr CC by nd llyglad
Mise en œuvre en 2012, la réforme de la filière des sapeurs-pompiers professionnels est loin d'être achevée, alors que les mesures transitoires d'application prennent fin au 1er janvier 2020. Selon un rapport du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, près d’un tiers des services départementaux d’incendie et de secours affirment "ne pas vouloir ou ne pas pouvoir appliquer ces mesures dans leur intégralité".

La réforme de la filière des sapeurs-pompiers professionnels rencontre des difficultés pour trouver « son altitude de croisière », constate le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale dans un rapport consacré à l’état des lieux de la filière, examiné mercredi 17 octobre.

Il recommande au gouvernement de tout mettre en œuvre afin de garantir « l’application pleine et entière de cette réforme avant le 1er janvier 2020 » et demande aux Sdis de tenir leur engagement de « nommer tous les agents faisant fonction » afin de maintenir le potentiel organisationnel.

Saisi en décembre 2017 par plusieurs organisations syndicales, le CSFPT rappelle que la réforme de la filière en 2012 avait notamment pour objectif de « rétablir une cohérence entre les grades et les emplois, afin de reconnaître les responsabilités exercées par les sapeurs-pompiers professionnels en les intégrant dans le grade correspondant à celles-ci ». Six ans plus tard, force est de constater que l’objectif n’a pas été atteint et qu’il risque même de ne pas l’être alors que des mesures transitoires étaient prévues jusqu’au 1er janvier 2020.

Rétrogradation de centaines d’agents

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Filière des sapeurs-pompiers professionnels : une réforme à la peine

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement