Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Congrès annuel des sapeurs-pompiers

Financement des Sdis : les départements redoublent d’inquiétude

Publié le 28/09/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts finances, Actu experts prévention sécurité, France

D. Bussereau Ifrasec
Twitter/@Ifrasec
Devant les sapeurs-pompiers réunis à Bourg-en-Bresse, les représentants des départements ont renouvelé leurs inquiétudes concernant le maintien d'un équilibre budgétaire, dans un contexte de restrictions financières et de montée en flèche du secours à personne. « La situation n'est pas tenable si des réformes importantes ne sont pas engagées » a lancé le président de l'ADF, Dominique Bussereau, devant un parterre d'officiers, dont le nouveau président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.

C’est une inquiétude qui s’accroît, d’année en année. Le président de l’Assemble des départements de France, Dominique Bussereau, l’a encore rappelé ce vendredi 28 septembre, à l’occasion du 125ème congrès des sapeurs-pompiers de France, dressant un sombre tableau de la situation financière des services départementaux d’incendie et de secours (Sdis).

« Les sapeurs-pompiers font plus d’interventions, ils ont besoin de matériels plus performants et plus coûteux, de davantage de formations, on leur demande trop souvent des changements de normes et pourtant on n’a pas d’argent », a souligné le président du conseil départemental de la Charente-Maritime.

« Poser le problème de l’urgence »

Les départements assurent en effet aujourd’hui 58% des 5 milliards d’euros que représentent les Sdis, mais « comment peut-on donner plus de moyens aux Sdis si le budget de fonctionnement est bloqué à 1,2 % » dans le cadre de la contractualisation, s’interroge-t-il.

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Financement des Sdis : les départements redoublent d’inquiétude

Votre e-mail ne sera pas publié

pov citoyen

01/10/2018 07h01

La démagogie n’effraie pas Mr Bussereau.
Combien gagne-t-il à vouloir faire ainsi le buzz?

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement