Alimentation

Quand la cantine en circuit court créé de nouveaux marchés

Par • Club : Club Techni.Cités

Une seule collectivité, même à 10 000 repas par jour, ne peut pas faire fonctionner seule une légumerie, il est nécessaire de trouver d’autres clients, publics ou privés.

D.R.

Approvisionner la restauration collective en circuit court est une affaire complexe mais efficace pour créer de nouveaux marchés locaux et modeler son territoire. Explications.

cet article fait partie du dossier

Cantines scolaires : une question de (bon) goût

Le projet de loi Agriculture et alimentaire, en cours d’examen, pourrait imposer, d’ici 2022, 50 % de produits durables dans les cantines scolaires, dont 20 % de bio. Pour y parvenir, certaines collectivités adoptent une approche globale de leur système de restauration. En effet, s’approvisionner en circuit court, soit un intermédiaire maximum entre le producteur et l’acheteur final, souvent synonyme de local, induit un surcoût par rapport à des produits surgelés.

Lutte contre le gaspillage et nouveaux menus

Pour amortir ce surcoût à l’achat, deux leviers permettent de s’y retrouver à la fin de l’année. La Ville de Rennes, fortement mobilisée sur ce sujet, s’engage contre le gaspillage. « Les élèves peuvent se servir eux-mêmes et on leur apprend à ne pas avoir les yeux plus gros que le ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Smart grids : 10 conseils avant de se lancer

    La FNCCR délivre dix recommandations aux collectivités qui souhaitent préparer l’avènement des réseaux énergétiques intelligents. Même si le sujet est sensible, la fédération veut en particulier les convaincre de s’engager en faveur de compteurs ...

  • ICPE et réglementation des rejets de substances dangereuses

    Les résultats des programmes de recherche et réduction des rejets de substances dangereuses dans l’eau engagés depuis 2000 ont permis de réviser la réglementation ICPE. L’arrêté du 24 août 2017 veut étendre cet effort de réduction à d’autres ...

  • Qui va payer pour desservir les territoires isolés ?

    Un des enjeux principaux du projet de loi d’orientation des mobilités est de couvrir tout le territoire, et notamment les zones isolées qui sont situées dans le périurbain et le rural. Mais ce texte reste flou sur les ressources financières qui seront mises à ...

  • Quand la participation sécurise les projets

    L’urbanisme participatif revêt aujourd’hui de multiples formes. Pratiqué très en amont, il permet de réellement peser sur les projets et même d’en fluidifier la réalisation. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP