Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Le mot du social

La transformation, quèsaco ?

Publié le 12/03/2020 • Par Nathalie Levray • dans : Actualité santé social

NATHALIE_LEVRAY
D.R.
La transformation, comme manifestation d’une forme particulière du changement social, est une ''réorganisation dans la sphère politique, économique et culturelle'' selon Polanyi.

L’étymologie indique qu’il s’agit d’aller « par-delà » (trans) la « forme » (formo). Berlet ajoute que « la formation correspond à l’acte de donner forme à une matière préexistante ». Le psychanalyste Fernando Riolo souligne « la présence d’éléments invariants entre l’état initial et l’état final ». Comme en mathématique où ce passage d’une forme à une autre nécessite une « certaine loi de manière que l’une découle de l’autre et réciproquement » (CNRTL), la transformation sociale suppose un point de départ et un point d’arrivée, et une « loi » pour passer d’un ordre à un autre.

« La transformation tient au paradigme de l’ordre » (Wagener). L’opération peut procéder d’un « ordre par le haut », action découlant d’une volonté politique reliant « intention politique et organisation collective ». Elle se réalise par « agrégation de réformes partielles qui change l’ordre », ou « par décomposition du changement de l’ordre en réformes affectant les systèmes partiels », selon Wagener qui considère que « la transformation requiert un concours actif du corps social ». L’organisation sociale peut aussi se transformer sous l’impulsion d’un ordre par le bas, résultat d’une « action constante d’éducation, d’organisation, d’agitation, de résistances, de luttes et de solutions alternatives » (de Lépinay).

La conscience des éléments invariants de la transformation et de son origine est centrale dans le phénomène, pour l’acceptation de l’« écart » entre l’avant et l’après (Riolo). Elle permet de nourrir la recherche d’un contrat social ancré sur des bases solidaires, équitables, éthiques, écologiques et citoyennes. À défaut, la recomposition sociale, résultat d’un ordre par le haut, risque fort de se transformer en décomposition.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La transformation, quèsaco ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement