Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Un fonds départemental et le financement participatif au secours du petit patrimoine rural

Publié le 05/10/2018 • Par Françoise Sigot • dans : Innovations et Territoires, Régions

patrimoine
AdobeStock
Terrasses de pierres sèches, bâtiments industriels… Des éléments emblématiques du patrimoine ardéchois bénéficient d’aides pour leur restauration.

[Ardèche 320 000 hab.] Il est des hasards qui font bien les choses : alors que le département de l’Ardèche s’interrogeait sur les moyens à mettre en place pour entretenir et valoriser son patrimoine rural non protégé, voilà que lui arrivent plusieurs milliers d’euros via la redevance de la caverne du Pont-d’Arc.

Propriétaire du site, le syndicat mixte espace de restitution de la grotte Chauvet-Pont d’Arc- (Sycpa), composé du département et de la région Auvergne – Rhône-Alpes, a confié son exploitation à la société Kléber Rossillon, en délégation de service public. « Le montage prévoit le déclenchement du versement d’une partie des recettes au département et à la région au-delà d’un certain seuil de fréquentation », précise Sébastien Etienne, directeur de la culture de l’Ardèche.

Singularité du territoire

En mars 2017, les élus votent la création du fonds de restauration du petit patrimoine emblématique. Il est, dans la foulée, doté de 100 000 euros, soit l’intégralité des redevances issues de la caverne en 2017. Sa vocation est d’accompagner les projets de restauration d’éléments du patrimoine représentant la singularité du territoire (calades et terrasses de pierres sèches, patrimoine industriel ou lié à l’eau etc.). Leur montant doit être compris entre 5 000 et 100 000 euros.

Pour faire fonctionner cet outil, les élus départementaux souhaitent mobiliser les énergies et les deniers des porteurs de projets de restauration. C’est pourquoi ils conditionnent leur intervention financière à la mise en place d’une campagne de financement participatif hébergée cette année par les plateformes de la Fondation du patrimoine et Dartagnans. « Plus la campagne participative est fructueuse, plus la subvention est élevée », synthétise le directeur de la culture. Au-delà de la collecte, la capacité financière du porteur de projet est aussi prise en compte par le conseil départemental pour fixer le montant de sa subvention.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Références

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Un fonds départemental et le financement participatif au secours du petit patrimoine rural

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement