Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement social

« La réforme des APL est l’accentuation de dynamiques déjà enclenchées »

Publié le 27/09/2018 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

matthieu-gimat
fabien calcavechia
Matthieu Gimat, docteur en aménagement et urbanisme, et membre associé du laboratoire Géographie-cités, a consacré une thèse aux mutations de l’intervention publique sur le financement des HLM. Il revient sur le sens des différentes réformes en cours touchant les bailleurs sociaux.

 

Comment a évolué le mode de financement des logements HLM ?

Jusqu’au milieu des années 2000, la production de logements sociaux était relativement faible (autour de 50 000 unités par an). L’essentiel du financement consistait en des prêts de la Caisse des dépôts et des subventions de l’Etat et des collectivités territoriales. Les bailleurs avaient tendance à utiliser assez peu de fonds propres pour construire : en moyenne, cela représentait 5 % du plan de financement d’un logement social neuf. Le Plan de cohésion sociale, porté à partir de 2004 par Jean-Louis Borloo, marque le début de la relance de la construction de logements sociaux. L’enjeu est alors de produire plus, en contenant l’augmentation des financements de l’Etat. Petit à petit, la part des subventions directes de l’Etat ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article fait partie du Dossier

Maintenir la production de logements sociaux : mission impossible ?

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La réforme des APL est l’accentuation de dynamiques déjà enclenchées »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement