Revue de presse

Mobilité – Plastique – Déchets verts – Hydrogène… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

©Yannick Brossard

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 18 au 24 septembre 2018 sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Mobilité – Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, le Groupement pour l’itinérance de la recharge des véhicules électriques (Gireve) a publié un bilan des points de charge pour véhicules électriques en France. Dans son communiqué, la plateforme annonce que les automobilistes français peuvent recharger leurs batteries sur 23 019 points (répartis sur 10 060 stations) dans toute la France. Ce qui constitue une hausse de 14,82% par rapport à 2017. Gireve constate toutefois une inégalité selon les territoires puisque la Gironde, par exemple, représente à elle seule 4,3% des points de charge quand la Creuse n’en compte que 0,01%. En moyenne, la France bénéficie d’un point de charge pour 6,5 véhicules légers, respectant ainsi la recommandation européenne qui en réclame un pour 10 véhicules.

Plastique – La ville de Nice n’attendra pas 2025 (date butoir inscrite dans le projet de loi agriculture et alimentation) pour bannir le plastique de ses cantines scolaires. Le Point relaie en effet l’annonce du maire (LR) Christian Estrosi, qui affirme que les 30 000 repas quotidiens se feront sans apport plastique dès la rentrée 2019. Des bacs en inox seront utilisés pour la cuisson et des barquettes en cellulose pour le conditionnement, la distribution et la réchauffe. De même, les pique-niques feront appel à des couverts en matière recyclée à partir de bois ou de carton.

Déchets verts – L’Ademe a publié une brochure qui dresse un état des lieux du brûlage des déchets verts. Dans son introduction, l’agence explique tout d’abord que, chaque année, un million de tonnes de branches, résidus de tonte et de feuilles sont brûlés. Or, l’impact sanitaire et environnemental du brûlage est conséquent puisque brûler 50 kilos de végétaux à l’air libre revient à émettre autant de particules fines qu’une voiture diesel parcourant 13 000 kilomètres. Dans son document, l’Ademe propose des solutions alternatives (broyage, compostage, passage en déchèterie, chaufferie biomasse, etc.), tout en soulignant le rôle important que doivent jouer les collectivités territoriales.

Hydrogène – Selon le projet Hyfive, soutenu par l’Union européenne, qui rassemble des constructeurs automobiles, les véhicules fonctionnant à l’hydrogène susciteraient un réel engouement. Un article du site Technoscience explique ainsi que ce carburant est perçu comme une des solutions à la pollution urbaine mais que la commercialisation de ces voitures passe aujourd’hui par le déploiement de plus de stations de ravitaillement. L’article souligne aussi que, pour démocratiser ces véhicules, il faut installer des pompes à hydrogène dans des stations conventionnelles. Un tel projet est d’ailleurs à l’étude au Royaume-Uni.

Pollution – La veille de la journée de la qualité de l’air, Airparif a présenté ses derniers chiffres de pollution. Selon l’organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France, la ville de Paris n’a pas souffert d’épisode majeur de pollution aux particules fines cette année. Comme le rapporte Actu Environnement, la capitale a en revanche subi le plus grand épisode de pollution à l’ozone depuis 2003 avec des niveaux dépassant le seuil d’information (180 μg/m3) lors des deux mois d’été.

Vélib’ – Réunis en fin de semaine dernière, les élus du comité syndical Autolib’ et Vélib métropole ont souligné les améliorations constatées sur le fonctionnement du Vélib’ et les efforts consentis par le prestataire, Smovengo [lire aussi notre article]. Comme ils l’ont répété dans un communiqué de presse, ils décident donc de poursuivre le service mais réaffirment la nécessité, pour le prestataire, de résoudre les dysfonctionnements encore constatés. Ils attendent également de Smovengo qu’il ouvre les 1400 stations attendues dans une soixantaine de  communes de la métropole parisienne.

Solaire – La première centrale solaire flottante en France verra le jour en 2019. Un reportage de RTL présente ce projet industriel français soutenu en grande partie par des financements de particuliers. Les 47 000 panneaux solaires seront installés sur le lac artificiel de Piolenc (Vaucluse) et doit produire une capacité électrique suffisante pour 4 700 familles.

Et aussi…

A Saint-Etienne et Limoges, le trolleybus connaît une seconde jeunesse grâce aux batteries embarquées [BFMTV] ;

La SNCF, premier consommateur de glyphosate, peine à trouver des alternatives pour nettoyer ses voies des végétaux envahissants [novethic.fr] ;

Un réseau de trottinettes en libre-service est attendu à Strasbourg pour le début de l’année 2019 [20 Minutes].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP