Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Billet

RSA : ce vortex qui aspire tous les financements des politiques sociales

Publié le 21/09/2018 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu expert santé social, Actualité Club finances, Billets finances, France

vortex
Adobe Stock
Retrouvez chaque vendredi l’édito du Club Finances. Cette semaine, retour sur l’étude inédite de la Banque Postale sur le financement de la solidarité des collectivités. La hausse des dépenses du RSA, et dans une certaine mesure des aides à l’hébergement, se fait ainsi aux dépens des autres aides sociales facultatives, notamment de l’insertion. Les départements ont besoin d’un coup de main, proposé par l’Etat avec son plan de pauvreté. Mais le compte a peu de chance d’y être.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La question du financement des allocations individuelles de solidarité (AIS) vampirise les ressources des autres aides sociales, facultatives. Les charges du revenu de solidarité active (RSA, 10 milliards d’euros), de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA, 6 milliards d’euros) et de la prestation de compensation du handicap (PCH, 2 milliards d’euros) ont en effet progressé de 18 % en quatre ans passant de 15,5 Md€ en 2013 à 18,3 en 2018.

A ces charges s’ajoutent d’autres dépenses sociales nationales comme celles de l’hébergement des mineurs non accompagnés, des personnes handicapées ou des personnes âgées qui ont augmenté de 5 % (11,9 milliards en 2013 contre 12,5 en 2018), selon la dernière note de conjoncture de la Banque postale qui s’est penchée sur la question et ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

RSA : ce vortex qui aspire tous les financements des politiques sociales

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement