Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Métropole du Grand Paris

Les finances locales franciliennes en bonne santé… mais jusqu’à quand ?

Publié le 20/09/2018 • Par Emilie Buono • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Régions

FMGP
Emilie Buono
Bien qu’elle cache de grandes disparités, la situation financière des communes franciliennes est bonne. Mais à quelques jours de la présentation du budget 2019 et sur fond de réforme fiscale, les élus ont mis en garde sur la problématique spécifique à la Métropole du Grand Paris, et sur une éventuelle augmentation des fonds de péréquation.

« Ne risque-t-on pas de tuer la poule aux œufs d’or ? » L’interrogation est formulée par Luc-Alain Vervisch, qui vient de dresser un « état des lieux globalement soutenable » des finances locales franciliennes. Le directeur des études de la Banque postale intervenant dans le cadre d’un colloque organisé par le Forum métropolitain du Grand Paris, mardi 18 septembre, sa question fait mouche.

Les communes d’Île-de-France ont en effet « absorbé » les « baisses de dotations importantes » de ces dernières années, leur niveau de dette est « globalement soutenable » (18,034 Md€ à fin 2017), leurs niveaux d’épargne brute ont été reconstitués et le montant de leurs comptes au Trésor atteint 3,771 Md€ (toujours à fin 2017), explique-t-il.

Des situations communales hétérogènes

Mais cette relative bonne santé cache une « grande hétérogénéité » des situations communales, caractéristique de la région francilienne, relève le directeur des études de La Banque postale. C’est le cas notamment

Article réservé aux abonnés Gazette & Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les finances locales franciliennes en bonne santé… mais jusqu’à quand ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement