Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité routière

Les bornes à incendie sur les bords des routes sont-elles dangereuses ?

Publié le 20/09/2018 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles prévention-sécurité

Réponse du ministère de l’Intérieur : Il est à préciser qu’il existe deux types de points d’eau incendie connectés au réseau d’eau :

  • les poteaux d’incendie (bornes rouges hautes de 70 cm environ au-dessus du sol) ;
  • les bouches d’incendie qui affleurent le sol et qui, au mieux, sont équipées d’un potelet de signalisation permettant de mieux les repérer.

Ces dispositifs sont placés à proximité de voies permettant l’accès des engins d’incendie et leur raccordement en cas d’incendie. Les poteaux et les bouches d’incendie sont normalisés, les potelets qui peuvent signaler ces bouches d’incendie ne le sont pas. Il n’existe pas de réglementation nationale qui impose l’implantation d’un poteau plutôt que d’une bouche d’incendie. Les poteaux d’incendie sont en général privilégiés par les sapeurs-pompiers. Ils sont plus facilement visibles et moins sujets au stationnement intempestif. En effet, les bouches peuvent être totalement obstruées par un véhicule s’il n’y a pas de potelet de signalisation à proximité immédiate.

Ainsi, il est tout à fait possible, dans des zones de danger, en particulier pour pallier les risques liés aux conséquences d’une chute d’un motocycliste ou d’un cycliste, de mettre en place des bouches d’incendie au lieu de poteau d’incendie ou bien d’installer des bornes souples permettant de signaler les bouches en question. La décision relève de l’autorité de police responsable de la défense extérieure contre l’incendie.

Domaines juridiques

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les bornes à incendie sur les bords des routes sont-elles dangereuses ?

Votre e-mail ne sera pas publié

F BOULLERNE

21/09/2018 08h40

En complément, il faut rappeler que les règlements départementaux DECI mentionnent explicitement la préférence des services opérationnels pour les poteaux incendie.
Le déplacement d’un poteau incendie latéralement à la voie lorsqu’il est réputé dangereux, doit être envisagé avant le remplacement par une bouche incendie.
A noter qu’un poteau DN150 ne peut pas être remplacé par une bouche incendie.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement