logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/582205/securite-les-maires-se-sentent-depouilles-de-leurs-pouvoirs/

SÉCURITÉ LOCALE
Sécurité : les maires se sentent « dépouillés de leurs pouvoirs »
Julie Clair-Robelet | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 19/09/2018 | Mis à jour le 24/09/2018

Selon Élodie Sornay, première adjointe au maire d'Achères et référente de la Commission "prévention, sécurité" de l'Association des maires d'Ile-de-France, les maires souffrent d'un "réel manque de confiance" de la part de l'Etat dans le champ de la sécurité. Elle pointe le "cloisonnement" entre les services qui empêche une bonne circulation de l'information, tandis que le président du Centre d'analyse du terrorisme, Jean-Charles Brisard plaide pour une plus grande implication des maires dans la prévention de la radicalisation.

« Pendant longtemps, l’État s’est beaucoup appuyé sur le maire en matière de sécurité. Il a encouragé la création des polices municipales, le développement de la vidéoprotection. Mais aujourd’hui, il y a un désaveu des maires, un décalage qui se creuse », affirme Élodie Sornay, première adjointe au maire d’Achères (Yvelines) et référente de la Commission Prévention, sécurité de l’Association des maires d’Ile-de-France.

Alors que l’association prépare le « deuxième tome de son Livre blanc sur la sécurité », sa commission « prévention sécurité » s’interrogeait, mardi 18 septembre, sur les moyens des maires face au risque terroriste. Pour Élodie Sornay, les baisses de dotation, la ...

POUR ALLER PLUS LOIN