Restauration collective

Circuit court : repenser ses marchés publics

| Mis à jour le 16/10/2018
Par • Club : Club Techni.Cités

A Rennes, l’approvisionnement des cuisines centrales en circuit court s’intègre au plan alimentaire durable voté en juin 2017.

@D-Gouray_Ville de Rennes

Les circuits courts font leur entrée dans la restauration collective, une démarche renforcée avec le projet de loi Agriculture et alimentation en cours d’examen. Pour franchir le pas, il est nécessaire d’anticiper en développant son sourcing et en allotissant ses marchés publics.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Cantines scolaires : une question de (bon) goût

Un circuit court se caractérise par un intermédiaire maximum entre le producteur et l’acheteur final. « Mais je peux avoir un distributeur local qui me vend des pommes d’Amérique latine, c’est du circuit court, prévient Nadège Noisette, adjointe à la mairie de Rennes en charge des approvisionnements, ce que nous voulons, c’est du local en circuit court. » Pour éviter ce type de déconvenue, il est nécessaire de bien connaître son territoire et ses producteurs. Le sourcing est même recommandé depuis le décret du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics.

Ainsi la communauté d’agglomération du Havre a créé une toile alimentaire dans le cadre de son plan alimentaire territorial. Un outil qui recense l’ensemble des producteurs du territoire. « L’échelle de l’intercommunalité est pertinente sur ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • « Il faut casser les monopoles des plateformes numériques »

    Pierre Musseau est aux premières loges pour mesurer les conséquences des disruptions en matière de mobilité dans l’espace urbain. En première ligne, aussi, pour observer lucidement comment des véhicules autonomes peuvent s’insérer dans la ville. Car le ...

  • Les animateurs Papi montent un salon de l’inondation

    Clapets anti-retour, batardeaux : les dispositifs anti-inondation restent méconnus des particuliers. Le syndicat des eaux et de l’assainissement Alsace-Moselle organise donc un salon où les habitants des zones inondables peuvent les découvrir auprès des ...

  • Mobilités : quatre enjeux clés de la LOM

    Alors que le projet de loi d'orientation sur les mobilités doit commencer son parcours au Sénat le 6 mars prochain, nous avons profité de l'audition de la ministre des Transports au Sénat le 13 février pour identifier 4 sujets clés sur lesquels les parlementaires ...

  • Comment gérer les indemnités de fin de contrat des contractuels

    Les règles applicables aux agents contractuels ont été toilettées par la loi du 20 avril 2016 relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires. La gestion des agents contractuels, par ailleurs, comprend en effet un certain nombre de ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP