Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Management

Un nouveau baromètre pour les directeurs de collectivités

Publié le 18/09/2018 • Par Julie Krassovsky • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

AdobeStock_29235190 web
©CYCLONEPROJECT - stock.adobe.com
Un nouveau baromètre, lancé par le groupe Afnor, permet aux directeurs de collectivités d’auto-évaluer leur conduite de projet. Explications.

Spécialiste du management de la qualité, le groupe Afnor (Association française de normalisation) vient de mettre en place un outil d’autoévaluation sous forme de questionnaire destiné aux directeurs des services généraux de collectivités. « Nous travaillons depuis deux ans avec une dizaine de collectivités sur ce dispositif qui doit permettre à celles-ci d’effectuer une radioscopie de leur organisation » explique Halimah Pujol, responsable groupe secteur public chez AFNOR.

« La politique d’une collectivité ne s’apprécie pas seulement à ses données économiques »

Cet instrument participatif, qui se destine aussi aux différents managers de l‘organisation, permet d’évaluer les pratiques et les politiques des collectivités sans se concentrer uniquement sur le budget et les financements. « La politique d’une collectivité ne s’apprécie pas seulement à ses données économiques » rappelle la responsable.

Cinq rubriques, deux cent questions

En pratique le questionnaire est bâti sur cinq grandes rubriques de pratiques managériales. La rubrique « Vision et gouvernance » évalue le projet d’administration. Une deuxième rubrique concerne « La gestion interne responsable » (RH, achats, patrimoine). Puis, trois rubriques interrogent les politiques publiques : la dynamique de développement et l’aménagement territorial ; les services aux populations et la cohésion sociale ; enfin, la transition écologique. Le tout en deux cent questions.

Un questionnaire approchant est à l’étude pour les managers territoriaux afin de proposer un outil en forme de 360° aux collectivités.

Observatoire des pratiques

« C’est un outil plutôt bien fait qui permet de se réinterroger sur ses actions publiques » assure Yvan Brégeon qui a testé en ligne la version gratuite du baromètre. Le directeur général des services de Pessac et président régional du syndicat national du SNDGCT, y a surtout vu un moyen de comparaison. Une partie « résultat » permet en effet de situer sa propre collectivité par rapport aux autres ayant répondu au même questionnaire. « J’ai pu ainsi, sur chaque thématique, évaluer mes résultats face à onze autres collectivités de même taille. En terme de progression interne, c’est un outil intéressant » constate le DGS. Cette analogie entre collectivités de même strate ne sert pas à « effectuer un classement », mais plutôt « à nous servir des résultats pour orienter la collectivité, c’est davantage un observatoire de pratiques qui nous aide également dans notre accompagnement des territoires » précise Halimah Pujol.

Un questionnaire similaire est en cours pour les cadres des collectivités. Il sera finalisé d’ici la fin de l’année. En attendant, les directeurs généraux de service peuvent tester la version gratuite de cette solution en ligne, intitulée Indiko Performance publique, sur le portail de l’Afnor.

Pour aller plus loin dans son utilisation, l’Association française de normalisation propose une prestation payante allant de 2000 à 5000 euros en fonction de la taille de la collectivité et de l’étude requise. Les managers territoriaux pourront découvrir cette solution lors de sa présentation au prochain salon Territorialis qui doit se tenir du 11 au 13 octobre à Nantes.

Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un nouveau baromètre pour les directeurs de collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement