logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/581861/plan-dinvestissements-transports-les-regions-et-les-metropoles-veulent-juger-sur-pieces/

INFRASTRUCTURES
Plan d’investissements transports : les régions et les métropoles veulent juger sur pièces
Nathalie Arensonas | A la une | actus experts technique | France | Publié le 17/09/2018

Les élus locaux saluent la hausse de 40% des crédits annoncée le 11 septembre par Elisabeth Borne pour développer les infrastructures de transport d’ici à 2027. Mais ils attendent la fin du round d’échanges entre la ministre et les présidents de régions pour réagir officiellement à cette nouvelle programmation des investissements inscrit dans la future Loi d’orientation des mobilités (LOM).

L’annonce du programme d’investissements de près de 28 Md€ sur 10 ans le 11 septembre par la ministre des Transports n’a provoqué aucune réaction publique de la part des collectivités locales. Seul le Sénat a réagi par la voix du sénateur Hervé Maurey (UDI), président de la commission aménagement du territoire, qui craint un nouveau prélèvement sur les usagers de la route pour trouver 300 M€ supplémentaires dès 2019 et 500 M€ en 2020.

Ce plan sonnant et trébuchant qui s’appuie sur les travaux du Comité d’orientation des infrastructures (COI) arrête la stratégie de l’Etat en matière de transport sur la prochaine décennie. Il rebat les cartes de la mobilité en France mais tant les régions que les grandes agglomérations et métropoles ne veulent donner leur imprimatur, ni faire de procès ...

POUR ALLER PLUS LOIN