Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Infrastructures

Plan d’investissements transports : les régions et les métropoles veulent juger sur pièces

Publié le 17/09/2018 • Par Nathalie Arensonas • dans : A la une, actus experts technique, France

copie train Alfenaar2
Alfenaar
Les élus locaux saluent la hausse de 40% des crédits annoncée le 11 septembre par Elisabeth Borne pour développer les infrastructures de transport d’ici à 2027. Mais ils attendent la fin du round d’échanges entre la ministre et les présidents de régions pour réagir officiellement à cette nouvelle programmation des investissements inscrit dans la future Loi d’orientation des mobilités (LOM).

L’annonce du programme d’investissements de près de 28 Md€ sur 10 ans le 11 septembre par la ministre des Transports n’a provoqué aucune réaction publique de la part des collectivités locales. Seul le Sénat a réagi par la voix du sénateur Hervé Maurey (UDI), président de la commission aménagement du territoire, qui craint un nouveau prélèvement sur les usagers de la route pour trouver 300 M€ supplémentaires dès 2019 et 500 M€ en 2020.

Ce plan sonnant et trébuchant qui s’appuie sur les travaux du Comité d’orientation des infrastructures (COI) arrête la stratégie de l’Etat en matière de transport sur la prochaine décennie. Il rebat les cartes de la mobilité en France mais tant les régions que les grandes agglomérations et métropoles ne veulent donner leur imprimatur, ni faire de procès ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Plan d’investissements transports : les régions et les métropoles veulent juger sur pièces

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement