logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/581724/le-partenariat-local-de-securite-doit-etre-place-sous-lautorite-de-letat/

SÉCURITÉ DU QUOTIDIEN
« Le partenariat local de sécurité doit être placé sous l’autorité de l’Etat »
Hervé Jouanneau | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 17/09/2018

Dans un entretien à la Gazette, la députée LREM Alice Thourot, co-auteure du rapport sur le continuum de sécurité, justifie sa volonté de confier à l'Etat le pilotage du partenariat local de sécurité. Elle revient également sur les principales mesures destinées à renforcer les polices municipales en insistant sur le gain attendu d'efficacité.

Armement obligatoire, accès aux fichiers de police, création d’une école nationale, homogénéisation des armes, mutualisation des services… Depuis la remise de leur rapport au Premier ministre le 11 septembre dernier, les propositions des députés LREM Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot ont provoqué de vives réactions parmi les professionnels et les élus locaux.

  • Police municipale : réactions divergentes au rapport Fauvergue-Thourot

Dans un entretien à la Gazette, l’avocate Alice Thourot apporte un nouvel éclairage sur la réflexion menée en direction des police municipales et clarifie ses intentions concernant la suppression souhaitée des instances de partenariat au profit d’un « conseil local unique » dont le pilotage serait confié à l’Etat.

Le renforcement des polices municipales que vous appelez de vos voeux ne comporte-t-il pas le risque de les transformer en supplétifs de la police nationale ?

Les polices municipales ne sont plus ce qu’elles étaient il y a 20 ans. Il faut leur donner aujourd’hui les moyens d’être efficaces. S’agissant de l’armement, nous ne préconisons pas à proprement parler un armement obligatoire. Les élus locaux auront toujours la main pour se doter ou pas d’une police municipale ou pour l’armer. Le principe que nous posons est qu’une police non armée doit être une exception. C’est d’ailleurs déjà le cas sur le terrain, la majorité des agents étant équipés d’une arme. Mais plus que ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN