Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Sport

Suppression de postes aux sports : les fédérations sportives inquiètes, les collectivités aussi

Publié le 13/09/2018 • Par David Picot • dans : Actu expert acteurs du sport, France

AdobeStock_110542335_beeboys
beeboys / Adobe Stock
1 600 conseillers sportifs techniques en moins. Ce n'est pas peu dire que les annonces ministérielles autour de la suppression de postes au sein du ministère des sports ont fait du bruit. La colère gronde au sein du mouvement sportif, sous le regard inquiet des collectivités territoriales. Un front commun pourrait se dessiner.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« L’an passé, le désengagement de l’Etat a correspondu à 31% de notre budget. Certes, nous devons réfléchir à une évolution de notre modèle économique, mais tout cela est très brutal ». Dans ce « tout cela », Yannick Supiot, Président (bénévole) du Comité régional olympique et sportif des Pays-de-la-Loire (CROS) englobe l’ensemble de son dépit entre « la baisse des crédits du CNDS, le gel des emplois aidés et maintenant la disparition des postes de conseillers sportifs techniques (CTS) ». Une lettre de cadrage du Premier ministre a en effet fuité début septembre dans la presse et évoquait la disparition des 1 600 postes d’ici 2022.

Une annonce qui n’a fait que des mécontents et ce malgré les dénégations. Non, « il n’est pas question de les licencier » a ainsi précisé la nouvelle ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Acteurs du sport

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club acteurs du sport pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Suppression de postes aux sports : les fédérations sportives inquiètes, les collectivités aussi

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement