logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/581071/infrastructures-de-transport-des-credits-en-hausse-de-40-sur-5-ans/

TRANSPORTS
Infrastructures de transport : des crédits en hausse de 40 % sur 5 ans
Arnaud Garrigues | actus experts technique | France | Publié le 12/09/2018

Le gouvernement a arrêté ses choix en matière d'investissements dans les infrastructures de transports. Le budget va augmenter de 40% sur les 5 prochaines années, ce qui représente un effort important, mais les grands projets vont être réalisés au compte-goutte, tandis que l'entretien et la régénération de l'existant sera favorisé.

sncf

La ministre des Transports a présenté ce mardi 11 septembre la « programmation des investissements de transports ». Ce document qui fait partie du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) arrête la stratégie de l’Etat sur les 10 prochaines années. Grande nouveauté, il fera l’objet d’une présentation et d’un débat au Parlement.

Pour arrêter ses choix, le ministère s’est  appuyé sur les travaux du Comité d’orientation des infrastructures (COI), qui proposait 3 scénarios d’investissements : le premier offrait une vision a minima ; le second une vision intermédiaire ; le troisième un programme ambitieux. S’il a longtemps semblé que l’option intermédiaire tenait la corde, comme le laissait entendre Elisabeth Borne, c’est finalement une version un peu moins ambitieuse que le scénario 2 qui a été retenue, avec un volume de crédits inférieur de 1,5 Md€.

Sur les 10 années à venir (2018-2027), l’Etat va donc investir 27,7 milliards, qui se répartiront en deux phases : 13,4 Md€  sur 2018-2022 (durant le quinquennat Macron) et

POUR ALLER PLUS LOIN