logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/581050/les-regions-sous-pression-pour-pousser-lagriculture-bio/

ALIMENTATION
Les régions sous pression pour pousser l’agriculture bio
Marie-Pierre Bourgeois | France | Publié le 21/09/2018 | Mis à jour le 18/09/2018

Le plan Ambition bio 2022 impose aux régions de passer la vitesse supérieure en matière d’agriculture.

Les régions sont-elles suffisamment engagées pour le bio ? Alors que la loi « Notre » de 2015 a fait d’elles le véritable pilote des politiques agricoles et que le projet de loi « alimentation » impose 50 % de repas bios et/ou locaux d’ici à 2022, la question reste entière. En effet, en France, moins de 6 % des exploitations travaillent sans pesticides. Pour augmenter significativement la part du bio, le gouvernement a lancé au printemps le programme Ambition bio 2022.

Le but est de développer l’agriculture biologique pour atteindre 15 % d’exploitations d’ici quatre ans. Un objectif très ambitieux – il faudrait la conversion de 500 000 hectares par an alors qu’elle a en concerné seulement 200 000 en 2016. Mais les financements seraient là, affirme Stéphane Travert. « L’agriculture ...

REFERENCES


CHIFFRES CLES

Objectifs fixés par le projet de loi « alimentation » pour 2022 :

  • 50 % de repas bios et/ou locaux dans les cantines scolaires.
  • 15 % d’exploitations agricoles en bio.


POUR ALLER PLUS LOIN