logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/580986/personnes-agees-16-millions-deuros-pour-la-qualite-de-vie-au-travail-dans-les-ehpad/

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL
Personnes âgées : 16 millions d’euros pour la qualité de vie au travail dans les Ehpad
Catherine Maisonneuve | A la Une RH | France | Toute l'actu RH | Publié le 11/09/2018 | Mis à jour le 12/09/2018

Les agences régionales de santé viennent de recevoir les consignes pour mettre en œuvre la promotion de la qualité de vie au travail dans les établissements médico-sociaux.

personne-agee-vieillissement-ehpad

Une instruction [1] de la direction générale de la cohésion sociale présente aux agences régionales de santé (ARS) le plan d’action relatif au déploiement d’une stratégie de promotion de la qualité de vie au travail (QVT) dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et les établissements accueillant des personnes handicapées.

La suite des mouvements de grève

Les grèves de début 2018, inédites dans le médico-social, ont lancé de nombreux signaux d’alerte sur les difficultés rencontrées par les professionnels : augmentation de l’absentéisme, sinistralité élevée, taux de rotation important, déficit d’attractivité des métiers…

Elles ont permis d’identifier les facteurs aggravants du malaise psycho-social manifesté dans la rue  :

La ministre des Solidarités et de la Santé  avait annoncé le 30 mai un certain nombre de mesures immédiates [4] pour soulager les Ehpad dont une « stratégie » sur laquelle a planché la commission pour la qualité de vie au travail dans les établissements médico-sociaux avec trois volets : le contenu du travail, les conditions de travail, la capacité d’agir.

Quatre axes pour une stratégie

Dans sa première partie, l’instruction de la DGCS rappelle ce contexte et les enjeux attachés aux démarches de QVT. Dans une deuxième partie elle détaille les quatre axes de la stratégie, en soulignant les actions dont la mise en œuvre relèvera directement des ARS :

Déjà budgétée dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018, une enveloppe spécifique de 16 millions d’euros est consacrée à cette stratégie QVT. Elle se répartit de la manière suivante :

Par ailleurs, la stratégie nationale QVT dans les établissements de santé prévoyait déjà le lancement d’un observatoire national de la QVT ; il a été décidé d’élargir le champ d’action de cet observatoire aux établissements médico-sociaux. Sa mise en place est intervenue le 2 juillet.

POUR ALLER PLUS LOIN