Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie circulaire

La monnaie locale complémentaire, une espèce en voie de développement

Publié le 19/09/2018 • Par Rouja Lazarova • dans : Innovations et Territoires, Régions

Une cliente à l'épicerie, au magasin, avec un caissier, emballe ses courses
Antonio Diaz / Adobestock
Outil de coopération économique, la monnaie locale complémentaire (MLC) favorise la consommation responsable et les circuits courts sur le territoire où elle circule. Les habitants, les commerçants et les artisans bénéficient des atouts de la MLC, de même que les collectivités qui, grâce à elle, relocalisent l’économie. Les collectivités peuvent soutenir les MLC en subventionnant les associations qui les gèrent et en les acceptant pour le paiement de certains services publics.

Gonette, bou’Sol, eusko, radis, abeille… Les monnaies locales complémentaires (MLC) essaiment en France. Apparues à la fin des années 2010, avec la crise financière, encadrées par la loi relative à l’économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014, elles ne s’essoufflent pas. « Il existe aujourd’hui une soixantaine de devises alternatives et autant qui sont en projet », affirme Anne-Cécile Ragot, directrice associée du cabinet Coreum, experte en MLC. Issues généralement d’initiatives citoyennes, ces monnaies rencontrent parfois le soutien des collectivités.

L’économie locale valorisée

C’est d’ailleurs l’une des conditions de leur succès dans la durée. « S’il n’y a que des militants, la monnaie s’essouffle vite. Si la collectivité l’impose sans le ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La monnaie locale complémentaire, une espèce en voie de développement

Votre e-mail ne sera pas publié

dubruly

30/09/2018 03h28

Pourquoi développer encore des communautés. Cela revient à accroitre encore les inégalités sociales et faire le bonheur de nouvelles banques qui se crées. Il faut créer une monnaie nationale en France et locale en Europe.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement